Le ministre de l’Habitat, Tarek Belaribi, a été pris à partie par des citoyens lors de sa visite à Bejaïa, ce jeudi 18 mars. Entouré d'un service d’ordre impressionnant, Tarek Belaribi s'est déplacé dans un quartier très touché par le séisme. Sa rencontre avec les citoyens a été très mouvementée. Ces derniers lui reprochent de fermer les yeux sur la situation du quartier et sur les agissements des responsables locaux, notamment le wali.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, un jeune homme a été particulièrement virulent avec le ministre. Le citoyen avoue au responsable qu'il ne sait même qui il est. Ce à quoi Tarek Belaribi répond qu'il est le ministre de l'Habitat. Le jeune homme se lance, alors, dans des critiques acerbes contre les responsables locaux : « Ils sont des menteurs (...). Aujourd'hui, ils vont me kidnapper », assène-t-il avant de lancer au ministre, sur un ton d'amertume : « Faites votre travail ! »

Le wali responsable de la situation

Mal à l'aise, le ministre s'est extirpé de la foule pour rejoindre une maison. Les citoyens restés sur place se sont alors exprimés sur le cadre de vie de leur quartier. L'un d'eux, en colère, a affirmé qu'ils avaient alerté les autorités sur la situation depuis 2018. Il a dénoncé la façon dont les logements sociaux ont été distribués. Pour lui, « le wali est le premier responsable de ce désarroi. Car il a été destinataire de plusieurs courriers l'alertant sur la vétusté des demeures ». Le citoyen conclura son intervention en s'interrogeant sur l'absence de ce wali lors de cette visite.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Il faut signaler que suite au tremblement de terre qu'a connu la capitale des Hammadites, pas moins de cinq ministres se sont rendus sur place. Il s’agit des responsables des départements de l’Intérieur, de la Santé, de la Solidarité nationale, des Travaux publics et de l’Habitat.

Lire aussi :Séisme au large de l’Algérie : Plusieurs dégâts matériels, mais pas de pertes humaines