L’Algérie est décidément habituée aux bas des classements mondiaux ces derniers temps. Après les libertés économiques, le pays est une nouvelle fois aux dernières places en ce qui concerne le bonheur. L’Algérie occupe, en effet, la 109e place sur les 149 pays les plus heureux au monde, selon le World happiness report (rapport mondial du bonheur) pour l’année 2021. 

Ainsi, sans surprise, l’Algérie, qui traverse une grave crise multidimensionnelle, se retrouve à une place peu enviable. Ce classement, établi chaque année par le Réseau des solutions de développement durable des Nations unies (SDSN), classe les pays en fonction du PIB par habitant, de l’espérance de vie en bonne santé et des opinions des résidents.

En 2021, le rapport couvre la période allant de 2018 à 2020. Il prend en considération les effets de la pandémie de la Covid-19 sur le bonheur à travers le monde. Le rapport se base également sur l'avis des citoyens sur leur cadre de vie. Lors des sondages, il est demandé aux répondants d'indiquer, sur une échelle de 1 à 10, le degré de soutien social qu’ils pensent avoir en cas de problème, leur liberté de faire leurs propres choix de vie, leur sentiment quant à la corruption de leur société ou encore leur générosité.

À lire aussi :  Internet et téléphonie en Algérie : Voici les chiffres

L’Algérie loin derrière la Libye

Ce rapport indique que « la santé mentale a été l’une des victimes à la fois de la pandémie et des confinements qui en ont résulté. Lorsque la pandémie a frappé, il y a eu un déclin important et immédiat de la santé mentale dans de nombreux pays du monde ».

Pour 2021, les pays africains en général sont mal classés. L’Algérie arrive derrière le Maroc (106e) et surclasse la Tunisie (112e). A la surprise générale, l’Algérie est loin derrière la Libye (80e), qui traverse pourtant une situation sécuritaire délicate. Elle est également derrière le Niger, positionné à la 96e place.

Dans ce classement, les pays scandinaves restent toujours aux premières places. La Finlande est première tandis que le Danemark est deuxième. En 3e position, l'on retrouve la Suisse.

Lire aussi : L’Algérie s’enfonce dans le classement des démocraties