Les joueurs internationaux algériens évoluant dans le championnat de Ligue 1 française vont finalement rejoindre leur équipe nationale pour jouer les deux matchs comptant pour la 5e et la 6e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Les autorités françaises ont accordé une dérogation aux joueurs africains quant à l'isolement imposé par la crise sanitaire en France.

En effet, le ministère français des Sports a décidé d'accorder une dérogation aux joueurs internationaux évoluant dans le championnat français qui leur permet de rejoindre directement leurs clubs après les rencontres internationales prévues fin mars. Ils ne sont désormais plus soumis à la mesure d'isolement de sept jours imposée à tous les voyageurs qui reviennent en France après un séjour hors-UE.

Les joueurs concernés sont cependant tenus de respecter un protocole sanitaire minimum. « Le ministère des Sports confirme que les internationaux de retour de compétition officielle hors UE avec leur équipe nationale, française ou étrangère, sont exemptés de septaine dès lors que le respect d'un strict protocole sanitaire et médical est garanti (bulle + test PCR quotidien au retour en club) », fait savoir le ministère des Sports dans un communiqué rendu public ce samedi 20 mars.

Conférence de presse de Belmadi dimanche

Frustré par la situation de ses joueurs évoluant en Europe, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, pourra souffler un peu après cette annonce. Il animera dimanche 21 mars une conférence de presse et à l'occasion, il s'exprimera certainement sur cette bonne nouvelle. D'autant plus que c'était un casse-tête pour lui, surtout que les Fennecs évoluant en Angleterre et en Allemagne, en l'occurrence Riyad Mahrez, Saïd Benrahma et Ramy Bensebaïni, sont également interdits de rejoindre la sélection nationale pour les mêmes raisons sanitaires.

C'est donc une bouffée d'oxygène qui vient d'arriver de France vers le Centre technique de Sidi Moussa où a lieu le stage de l'équipe d'Algérie. Les joueurs évoluant dans les pays du Golfe sont déjà sur place, comme Baghdad Bounedjah et Youcef Belaïli. Il reste la concrétisation de la libération de ceux évoluant dans l'Hexagone, à l'instar de Djamel Benlamri, Andy Delort, Hicham Boudaoui, Youcef Atal, Islam Slimani et Haris Belkebla.

Pour rappel, l'équipe nationale jouera le 25 mars à Lusaka contre la Zambie et le 30 mars à Blida contre le Botswana, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2022). Cela dit, les champions d'Afrique en titre sont déjà qualifiés à la phase finale qui aura lieu au Cameroun. Pour le sélectionneur Djamel Belmadi, il s'agit de saisir l'occasion de ce match pour faire jouer de nouveaux éléments dans le cadre de sa politique de rajeunissement des effectifs. Mais il s'agit aussi de préparer le groupe pour les éliminatoires de la Coupe du monde (Qatar 2022).

Lire aussi : Algérie – Mondial 2022 : Le tirage au sort clément pour les Fennecs