Dans les aéroports de France, les contrôles seront de plus en plus renforcés. Un décret du ministre de l'Intérieur, présenté cette semaine, en Conseil des ministres, autorise la mise à l'isolement des personnes testées positives au Covid-19 lors de leur arrivée aux aéroports parisiens. Pour ce faire, un protocole de contrôles renforcés à l’arrivée est mis en place.    

En plus de la vérification dans les aéroports à l’arrivée, les compagnies aériennes sont censées contrôler le test des voyageurs avant l’embarquement. « Toutefois, il peut arriver que des voyageurs parviennent sur le territoire national sans test PCR (fraude, manque de rigueur d’une compagnie…) », indique le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Dans ce cas de figure, les passagers seront soumis à un test antigénique et devront, ensuite, se placer en isolement pour sept jours « dans un lieu désigné par l’État ». A l’issue de cette septaine, ils seront amenés à réaliser un nouveau test. Si le voyageur dispose d’une résidence en France, il peut choisir de s’isoler chez lui ou dans un hôtel à sa charge. « Dans le cas d’une mesure individuelle de placement en quarantaine, le lieu de l’isolement peut être imposé par l’autorité préfectorale », précise le ministère de l’Intérieur.

De manière plus générale, ce texte de Gérald Darmanin accorde des prérogatives au préfet de police de Paris. Ainsi, Didier Lallement pourra prendre des mesures exceptionnelles « en cas de menaces et crises sanitaires graves » dans les trois aéroports parisiens, jusqu'au 31 décembre prochain.

Ces différentes mesures, qui incombent au préfet de police, sont détaillées dans le compte-rendu du Conseil des ministres. Il s'agit de « désigner les centres pour assurer la vaccination sur le territoire de la ville de Paris ; ordonner la fermeture des établissements recevant du public qui ne respecteraient pas les obligations applicables (jauge de fréquentation, horaires du couvre-feu et gestes barrières) et prendre des arrêtés de placement à l’isolement pour les personnes testées positives à leur arrivée à l'aéroport ».