Les mesures de confinement à domicile en Algérie seront prolongées pour une durée de 15 jours supplémentaires à partir du 1er avril prochain. Neuf wilayas seulement sont concernées par ces dispositions prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. C'est ce qu'a annoncé les services du Premier ministre, ce mardi 30 mars, dans un communiqué. 

Les wilayas concernées sont Batna, Biskra, Blida, Tébessa, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes et Oran, précise la même source qui indique que les wilayas restantes ne sont pas concernées par ces mesures. Les services du Premier ministère ont annoncé, cependant, l'assouplissement des horaires du couvre-feu, qui sont portés désormais de 23h à 4h du lendemain, ajoute le communiqué.

« Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », souligne toutefois la même source.

Dans son communiqué, le gouvernement a réitéré son appel « à la discipline et la responsabilité des citoyens, lesquelles demeurent les principaux facteurs qui permettent de freiner la propagation de cette épidémie de coronavirus (COVID-19) dans notre pays ».

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Aussi, « il rappelle à ce titre, que la stabilité relative de la situation épidémiologique, constatée ces dernières semaines, ne doit pas inciter à un relâchement de la prudence et de la vigilance notamment devant le risque toujours présent de circulation de nouveaux variants du COVID-19 à travers le monde ».

Les autorités algériennes exhortent, en outre, « les citoyens et les citoyennes à continuer, avec la même détermination, à observer scrupuleusement les mesures barrières préconisées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains pour éviter un rebond de l’épidémie ».