Le CR Belouizdad a annoncé, ce mardi 30 mars, sa décision de se séparer de son entraîneur en chef, le Français Franck Dumas. Dans un communiqué publié sur son site, la direction du club pensionnaire de Ligue 1 a indiqué avoir trouvé un accord pour une séparation à l’amiable avec l’entraîneur français de l’équipe première, Franck Dumas.

« Un accord a été trouvé mardi entre la direction et l’entraîneur Franck Dumas pour une résiliation du contrat à l’amiable. Le président du Conseil d’administration Charaf-Eddine Amara tient à remercier Dumas pour le travail accompli depuis son arrivée », lit-on dans le communiqué. « La direction a confié l’intérim aux entraîneurs adjoints Slimane Raho et Karim Bekhti jusqu’à la désignation d’un nouvel entraîneur », précise la même source. Ainsi donc, l'aventure du technicien Franck Dumas à la barre technique du CRB prend fin avant la fin de son contrat, prévue en janvier 2022.

Arrivé au CRB au milieu de la saison 2020, l'ex-driver de la JS Kabylie a réussi à décrocher le titre de champion d’Algérie, au grand bonheur des fans belouizdadis qui voient leur club fétiche renouer avec les titres en championnat. Mais depuis quelques mois, Franck Dumas est devenu la cible de nombreuses critiques au sein même du club, en raison des mauvais résultats enregistrés par les camarades d'Amir Sayoud.

À lire aussi :  La CAF dénonce « les propos inacceptables » du président de Naples sur la CAN

Il avait fini la saison avec un titre

La grogne des supporters du CRB, qui ne cessent ces dernières semaines de manifester leur colère pour réclamer un changement à la barre technique, a fini par pousser la direction à se séparer de Franck Dumas. Secoué déjà par une crise interne, qui avait d'ailleurs poussé le directeur sportif Toufik Kourchi à démissionner de son poste il y a trois semaines, en raison d'un désaccord avec Dumas, le CRB traverse également une crise de résultats.

C'est le cas notamment en Ligue des champions d'Afrique, où le Chabab n'a pas réussi encore à gagner le moindre match en phase de poules. En effet, après quatre journées disputées, le CRB s'est contenté de trois nuls, dont deux contre le Hillal Soudan ( 0-0 à Alger et 0-0 à Khartoum) et un autre à l’extérieur face au TP Mazembe ( 1-1) contre une sévère défaite à Dar Essalam (Tanzanie) face aux Sud-Africains de Mamellodi Sun Downs ( 5-1).

A deux journées de la fin de la phase de poules, le CRB, qui occupe la deuxième place de son groupe en compagnie d’Al-Hilal du Soudan, devra lutter pour décrocher le deuxième billet qualificatif en quarts de finale de la prestigieuse compétition continentale. La première place étant déjà assurée par le Mamellodi Sundowns.

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché

En championnat de Ligue 1, le CRB, qui restait sur une série de neuf matchs sans victoire, a renoué, le 24 mars, avec la victoire en allant s’imposer chez l'ASO Chlef ( 3-1), avant de se faire accrocher à domicile, trois jours plus tard, par le WA Tlemcen. Avec quatre matchs de retard encore à disputer lors de la phase aller, le CRB occupe la 10e place du championnat avec 26 points, soit sept longueurs de retard sur les deux co-leaders, l'ES Sétif et la JS Saoura (33 pts).