Le ministère des Affaires religieuses a annoncé, ce mercredi 31 mars, que la prière des Tarawih sera autorisée durant le mois du Ramadan. Les prières se dérouleront dans certaines mosquées, avec une présence relative, conformément aux mesures de précaution contre la Covid-19.

Le ministère des Affaires religieuses et des wakfs, en concertation avec le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, a mis en place un protocole sanitaire pour la prière des Tarawih.

La Commission ministérielle de la Fetwa annoncé dans un communiqué, l'ouverture des mosquées concernées par la prière du vendredi et des cinq prières pour l'accomplissement de la prière surérogatoire des tarawih durant le mois de Ramadan, à condition de ne pas dépasser les 30 minutes.

 "Par souci de perpétuer la Sunna du Prophète (QSSSL) durant le mois du jeûne, il sera procédé à l'ouverture des mosquées concernées par la prière du vendredi et des cinq prières pour l'accomplissement de la prière surérogatoire des tarawih", indique la commission.

Les mosquées concernées "seront ouvertes pour l'accomplissement de la prière d'El Icha 15 minutes avant l'appel à la prière et fermées 15 minutes après l'accomplissement de la prière des tarawih", souligne la même source. Qui  précise que la prière d'El Icha sera accomplie immédiatement après l'appel à la prière".

À lire aussi :  Les Marocaines revendiquent le droit à l'avortement

La commission a insisté, en outre, sur l'impératif de respecter une distanciation physique de 1,5 m entre les fidèles, appelant les Imams "à alléger la prière des tarawih, en optant pour la lecture d'un seul hizb du coran par nuit, à condition de ne pas dépasser 30 mn".

Lire aussi : Annulation des Tarawih : Le ministre des Affaires religieuses s’exprime