Le réseau social Facebook a connu une grande opération de piratage. Les données de 533 millions de comptes à travers le monde sont devenues disponibles publiquement depuis le 3 avril. Parmi ces comptes 11,5 millions sont algériens. Cette opération de piratage représente des risques sur les données des internautes. Nous allons expliquer les démarches à suivre pour savoir si vous êtes piratés, comment vous protéger et également ce que vous risquez. 

Comment savoir si votre compte a été piraté ?

Cette fuite de données qui est la plus importante depuis l’avènement de Facebook, touche énormément d'utilisateurs. Pour savoir si votre compte a été piraté, il faut utiliser un site spécialisé. Il s'agit notamment du site  Have I Been Pwned. Ce dernier est l'un des plus sûrs et des plus fiables. Pour l'utiliser, il vous suffit d'entrer l’adresse e-mail que vous utilisez pour votre compte Facebook dans le site. Ensuite, vous cliquez sur le bouton « pwned ? ». Si vote compte a été piraté, un cadre rouge s’affiche. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter en défilant vers le bas le ou les sites qui ont été victimes d’une fuite de données et sur lesquels vous êtes inscrits. Par contre, si c'est un cadre vert qui s’affiche, votre compte n'a pas été piraté.

Comment sécuriser votre compte Facebook ?

Il faut d'emblée signaler que ces données qui circulent sur le net proviennent d’une fuite qui a eu lieu en 2019. Depuis, le réseau social assure que la faille qui a été exploitée pour obtenir ces données a été réparée, et que de nouveaux pirates ne peuvent plus essayer de s’en servir pour extraire des informations. Cependant, dans ce milieu où les hackers redoublent d’ingéniosité, il faut bien sécuriser votre compte.

Ainsi, afin d’éviter tout risque de piratage et de protéger vos données personnelles, il faut commencer par des astuces simples. Il s'agit de ne pas utiliser votre mot de passe Facebook sur d’autres sites web et de ne jamais le  partager. Choisissez également un mot de passe difficile à deviner. Par conséquent, n’utilisez pas votre nom ou des termes courants.

A un deuxième niveau,votre mot de passe Facebook doit être différent des mots de passe que vous utilisez pour vous connecter à d’autres comptes. Utilisez un mot de passe long avec différents caractères. Enfin, vous devez renforcer la sécurité de votre compte Facebook en utilisant un mot de passe plus compliqué avec activation de l’authentification à deux facteurs.

Que risquez vous si votre compte est piraté ?

Si vote compte est piraté, vos données deviennent disponibles pour tout le monde. Votre numéro de téléphone et email peuvent être utilisés par des entreprises afin de vous démarcher et proposer leurs services. Dans ce cas, vous ne risquez qu'un harcèlement sur votre téléphone par des SMS ou sur votre boîte email, par des offres commerciales.

Vous pouvez aussi être victimes de personnes mal intentionnées. Dans ce cas, votre nom, prénom et numéro de téléphone peuvent être utilisés afin de vous faire parvenir toute sorte d’arnaques au phishing (encore plus si elles disposent de votre adresse mail en prime), afin de vous manipuler pour que vous finissiez par communiquer vos coordonnées bancaires, ou mordre à l’hameçon d’une entourloupe qui vous soutirera de l’argent. Ces données à la portée de ces hackers vous rendent vulnérables à toute sorte d'arnaques et d’escroquerie.

Lire aussi : Facebook a démantelé des réseaux de désinformation ciblant l’Algérie