"Les DZ à Dubaï" est le titre de la toute première émission de téléréalité algérienne. Elle regroupe une armada d'anciennes reines de beauté, des rappeurs, des chanteurs. Ce projet inédit a été tourné à Dubaï, aux Emirats arabes unis. La série devrait être diffusée le mois de juin prochain. Pas si sûr cependant qu'elle battra les records en matière de suivi. Le contraire est, en fait, à craindre pour cette émission qui ne fait pas l'unanimité en Algérie. 

Plusieurs jeunes hommes et femmes algériens, stars dans leurs domaines pour la plupart, se sont donné rendez-vous à Dubaï, aux Emirats arabes unis pour lancer la première téléréalité "made in Algeria". Ils l'ont fait. Le tournage de cette émission bat déjà son plein.

Intitulée "Les DZ à Dubaï" (Les Algériens à Dubaï), l'émission a réuni notamment des mannequins, des anciennes ambassadrices de beauté, mais aussi des acteurs, des producteurs et des chanteurs, à l'image de Kader Japonais et Soolking.

Le principe de l'émission est simple. Toutes ces personnalités se retrouvent sous le même toit pendant plusieurs semaines durant lesquelles elles partagent leur quotidien. Ce quotidien sera diffusé en feuilleton. Cette téléréalité a été conçue, selon ses concepteurs, pour venir en aide à une association caritative algérienne.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Polémique

Cela n'a cependant pas été suffisant pour être applaudie en Algérie où elle ne semble pas être bien accueillie. C'est le moins que l'on puisse dire, puisque des appels pour son boycott sont déjà lancés sur les réseaux sociaux. Pour certains, cette émission va à l'encontre des coutumes et de l'histoire algériennes. Elle a été d'ailleurs durement critiquée.

"À tous les Algériens de la diaspora qui refusent de respecter notre pays, vous allez officiellement entrer dans la catégorie des harkis", fulmine un autre. Ce n'est là que deux exemples par d'autres des "messages d'accueil" réservés à cette téléréalité.

La présentatrice de l'émission qui n'est autre que la tunisienne Sarah Fraisou, affirme pourtant que "Les DZ à Dubaï" n'a rien à voir avec les téléréalités françaises. "Vous ne connaissez rien de ce qui a été tourné. Il n’y a aucune meuf en maillot de bain, aucune histoire de couple. Arrêtez de vous affoler et de parler sans même avoir vu la chose", s’est-elle défendue.