La direction générale de la fonction publique et de la réforme administrative a annoncé, ce mardi 6 avril, que les horaires de travail seraient aménagés en Algérie durant le ramadan. Les nouveaux horaires seront appliqués dès le premier jour du mois sacré, précise la même source. 

Comme à chaque année, à l'avènement du mois de carême, les autorités algériennes procèdent à l'aménagement des horaires de travail dans les établissements publics et les différentes administrations. C'est le cas également cette année, puisque la direction générale de la fonction publique vient d'annoncer des modifications des heures d'entrée et de sortie du travail, et ce, durant tout le mois sacré. Ces nouveaux horaires sont adaptés différemment d’une région à une autre.

Ainsi pour les wilayas du sud, à savoir Adrar, Tamanrasset, Illizi, Tindouf, Bechar, Ouargla, Ghardaïa, Laghouat, Biskra, El Oued, Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Béni Abbès, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M'Ghaïer et El Meniaa, les horaires de travail sont fixés du dimanche au jeudi, de 7h30 à 14h30.

Pour les autres wilayas, les horaires de travail sont fixés de 8h30 à 15h30, précise la direction de la fonction publique dans son communiqué. La même source souligne que les horaires habituels de travail reprendront après la fête de l'Aïd El Fitr.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Début de ramadan mardi prochain ?

Notons que d’après des données scientifiques, le mois sacré de cette année commencera mardi 13 avril dans la plupart des pays musulmans. C'est ce qu'a annoncé le Centre international d’astronomie (CIA), le 30 mars dernier.

Néanmoins, il faut préciser qu’en Algérie, au Maroc et dans d’autres pays musulmans, ce sont les autorités religieuses qui annoncent la date officielle du début et de la fin du mois de ramadan. En Algérie, c’est à la Commission de l’observation du croissant lunaire du ministère des Affaires religieuses qu’incombe la tradition.