Trois internationaux algériens, Andy Delort, Alexandre Oukidja et Farid Boulaya, sont nominés pour le titre de meilleur footballeur africain évoluant en Ligue 1 française au cours de la saison 2020-2021. La liste des onze nominés pour le prix "Marc Vivien Foé" récompensant le meilleur footballeur africain évoluant en France, a été dévoilée, mardi 6 avril, par RFI et France 24, organisateurs du Prix.

La liste en question fait la part belle aux joueurs algériens avec trois prétendants. Il s'agit de l’attaquant de Montpellier, Andy Delort, du gardien de but du FC Metz Alexander Oukidja et de son coéquipier au même club, le milieu de terrain Farid Boulaya.

Les trois internationaux algériens seront en concurrence avec avec huit autres joueurs africains évoluant en Ligue 1 française. Il s'agit de Nayef Aguerd (Stade Rennais / Maroc), Boulaye Dia (Stade de Reims / Sénégal), Seko Fofana (Racing Club de Lens / Côte d'Ivoire), Idrissa Gueye (PSG / Sénégal), Tino Kadewere (Olympique lyonnais / Zimbabwe), Gaël Kakuta (Racing Club de Lens / RD Congo), Reinildo Mandava (Lille OSC / Mozambique), Karl Toko-Ekambi (Olympique lyonnais / Cameroun). Les noms des trois joueurs finalistes pour le titre de meilleur joueur africain de la saison évoluant en France sera connue à la fin du mois d'avril en cours.

Delort, Oukidja et Boulaya...

Les trois joueurs de l'équipe d'Algérie ont chacun de grandes chances de remporter ce titre honorifique de meilleur footballeur africain en France ou du moins figurer dans la liste finale. Les joueurs en question ont réalisé jusque là un excellent parcours avec leurs clubs respectifs en Ligue 1 française.

Le milieu offensif du FC Metz, Farid Boulaya, est considéré par les spécialistes comme l'un des meilleurs dribbleurs et passeurs du championnat de France cette saison. Ses prestations de haut niveau avec le FC Metz, n'ont d'ailleurs pas laissé indifférent le sélectionneur national Djamel Belmadi qui l'appelle régulièrement, malgré la forte concurrence à son poste. Le joli but qu'il a inscrit avec les Verts lors du dernier match contre le Botswana (5-0) est la preuve parfaite du talent de ce joueur de 28 ans.

8 autres nominés africains

Son coéquipier au FC Metz et en équipe d’Algérie, Alexandre Oukidja, est lui aussi bien placé pour s'offrir ce titre de meilleur joueur africain de l'année. Le gardien de but de 32 ans qui a été titularisé par Belmadi lors du dernier match de l’Algérie contre Botswana à Blida, est devenu un joueur respecté, à son poste, en Ligue 1. Ce n'est peut-être pas pour rien que la défense du club messin est l'une des meilleures de la Ligue 1.

L'attaquant de Montpellier Andy Delort qui a fini la saison passée à la dixième place du prix du meilleur joueur africain en France, vise à s'offrir le titre mis en jeu pour la saison en cours, grâce à ses belles performances avec le club montpelliérain. Avec ses 9 buts inscrits depuis le début de la saison et ses nombreuses passes décisives, l'international algérien de 29 ans est donc bien parti pour succéder au Nigérian Victor Osimhen, lauréat de la saison passée sous le maillot de Lille.

Le prix "Marc Vivien Foé" du nom du footballeur camerounais, décédé en juin 2003 d'une crise cardiaque en plein match, est un prix attribué au meilleur joueur de football africain évoluant dans le Championnat de France de football, selon un jury de journalistes spécialisés. Ce trophée a, en effet, été créé en 2009 par la radio française RFI. Depuis 2011, il est remis conjointement par RFI et France 24.