C’est une première dans l’histoire sportive de l'Algérie. Une femme prend les commandes d’une fédération sportive. Il s’agit de Fahima Sebiane, élue à la tête de la Fédération équestre algérienne (FEA), lors de l’assemblée générale élective de cette instance, tenue ce dimanche à l'hôtel de l'aéroport d'Alger.

Unique candidate au poste, puisque son dossier a été le seul à avoir reçu l’aval de la Commission des candidatures, Fahima Sebiane, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a réussi le pari de passer l’écueil de l’assemblée générale élective de la Fédération équestre algérienne (FEA) en remportant le suffrage des votants avec 24 voix pour et 19 contre. Un résultat qui propulse Fahima Sebiane, membre du bureau sortant, à la tête de la Fédération algérienne des sports équestres, faisant d’elle la première femme à présider une fédération sportive dans l’histoire de l'Algérie.

Une reconnaissance méritée pour Fahima Sebiane

Fahima Sebiane, qui succède à la tête de la FEA au président sortant, M’Hamed Zoubir Metidji, aura ainsi l’insigne honneur de représenter les affiliés et les pratiquants de ce sport olympique au niveau national. La nouvelle femme forte de la Fédération algérienne des sports équestres n’est pas une novice dans la discipline, elle qui était d’abord une athlète de haut niveau avant d’intégrer le bureau de la fédération.

À lire aussi :  Quel est le problème de Bennacer avec l'AC Milan ?

Très estimée au sein de la famille des sports équestres, cette femme a su relever le défi de présenter d’abord sa candidature et ensuite avoir l’insigne honneur de reporter les élections et présider ainsi la Fédération algérienne des sports équestres pour les quatre prochaines années.

 Vice-présidente de la Confédération africaine

La confiance de la majorité des membres de l’AG de la Fédération équestre algérienne en cette élégante femme n’est, en réalité, qu’une juste récompense pour tout ce qu’elle avait réalisé depuis son intégration du Bureau fédéral. Elle qui a déjà fourbi ses armes au niveau international dans les sports équestres. En effet, la nouvelle femme forte de la FEA a eu l’honneur d’occuper le poste de vice-présidente de la Confédération africaine des sports équestres.

Lors de l’assemblée constitutive de cette instance, tenue en mars 2016 à Charm El Cheikh, en Egypte, Fahima Sebiane a réussi à s’emparer du poste de vice-présidente, derrière l’Egyptien Hicham Hatab, qui était unique candidat à la présidence de la Confédération africaine des sports équestres.