L’international algérien Andy Delort a adressé une réponse sèche à l'ex-délégué du Rassemblement national, Jean Messiha, qui s'est distingué, pour sa part, par un commentaire tendancieux sur Twitter. L’attaquant du Montpelier HSC a écrit :"Vous ne resterez qu’un détail de Twitter", à l’adresse de l’homme de l’extrême droite.

L’international algérien, Andy Delort, n’a pas hésité à prendre position, suite à un commentaire tendancieux de l’ex-délégué RN, d’origine égyptienne.

"Les agresseurs de Bernard Tapie sont 4 dont '3 Africains et 1 de type Nord-Africain'. Le même Bernard Tapie qui accusait Jean-Marie Le Pen de mensonges sur le lien entre insécurité et invasion migratoire. Il est aujourd’hui rattrapé par la réalité. Bon rétablissement !", avait tweeté Jean Messiha.

Andy Delort lui a sèchement répondu : "Vous ne resterez qu’un détail de Twitter". Exprimant sa solidarité à l’ex-ministre et ancien président de l’OM, Bernard Tapie qui a été violemment agressé dans la nuit de samedi 3 à dimanche 4 avril par quatre hommes qui se sont introduits dans sa maison de Seine-et-Marne avant de prendre la fuite avec des bijoux.

Mais l'ex-membre du FN n'a pas changé de ligne de conduite. "Je ne vais pas lui présenter mes excuses mais je vais lui apporter tout mon soutien dans cette épreuve parce que c'en est une et je n'aimerais pas que ça arrive à mes parents", a-t-il tout d'abord estimé. Et Jean Messiha de conclure : "Moi, je ne regrette pas, j'espère que Bernard Tapie regrette sa politique".

À lire aussi :  Rifka et Numidia Lezoul écroués dans l'affaire Future Gate

Jean Messiha s’en est pris aux Algériens

Le 9 avril dernier, Jean Messiha s’était déjà illustré par un tweet hargneux sur l'Algérie. L'homme d'extrême droite a alerté : "Un ministre algérien traite la France d'ennemi traditionnel et éternel. Réaction d'Emmanuel Macron ? Aucune. Il ne veut pas nuire à la 'réconciliation' promue par Benjamin Stora. Si on est ennemis, que foutent les flopées d'Algériens ici ?".

Le célèbre présentateur de "L'heure des pros", Pascal Praud avait sévèrement critiqué les propos employés par le politique d’origine égyptienne. "Voyez Jean Messiha, je vous reçois tous les lundi et votre parole est intéressante, mais pourquoi traiter les Algériens comme vous le faites ? ‘Les flopées’ - on ne parle pas comme ça des gens, Jean Messiha, moi ça me choque", a déclaré l’animateur star de CNews.