L'Algérie va continuer à appliquer les mesures de confinement. En effet, le gouvernement algérien a annoncé, ce jeudi 15 avril, le prolongement des mesures de confinement partiel à domicile dans 9 wilayas du pays pour une durée supplémentaire de quinze jours, à partir du vendredi 16 avril  2021.

L’Algérie a ainsi décidé de reconduire le confinement partiel à domicile, de 23 heures jusqu’au lendemain à 4 heures du matin, au niveau de 9 wilayas. Il s’agit de Batna, Biskra, Blida, Tebessa, Tizi OuzouAlger, Jijel, Sidi Bel Abbes et Oran. Cette mesure sera appliquée à compter de demain, vendredi 16 avril  2021, pendant une durée de quinze jours.

« Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », souligne toutefois la même source.

Les Algériens appelés à plus de vigilance durant le mois de ramadan

Par ailleurs, le gouvernement a réitéré son appel, en cette période particulière du mois sacré du ramadan, à « poursuivre les efforts de mobilisation afin de maintenir le même niveau de vigilance dans la lutte contre la propagation du coronavirus dans le pays, et de continuer à respecter strictement les mesures de prévention recommandées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains pour éviter un rebond de l’épidémie ».

À lire aussi :  Air Algérie secouée par plusieurs affaires de corruption

Il convient de rappeler que, contrairement à l'année passée, les responsables algériens ont décidé d’autoriser la prière des Tarawih durant le ramadan 2021 en Algérie. En effet, la Commission ministérielle de la Fatwa avait annoncé, le 31 mars dernier, l’ouverture des mosquées concernées par la prière du vendredi et des cinq prières pour l’accomplissement de la prière surérogatoire des Tarawih durant le mois de ramadan, à condition de ne pas dépasser les 30 minutes. Les mosquées concernées « seront ouvertes pour l’accomplissement de la prière d’El Icha 15 minutes avant l’appel à la prière et fermées 15 minutes après l’accomplissement de la prière des Tarawih », avait précisé la même source.

Lire aussi : Algérie : 51 nouveaux cas des nouveaux variants du Covid-19 détectés