Plus de trois millions d'euros auraient été détournés dans la wilaya de Tebessa, selon des comptes rendus de presse. Pour cela, au moins 11 éléments des douanes ont été suspendus, cette semaine, suite à une enquête effectuée par une commission de la Direction générale des douanes (DGD).

Selon des sources au niveau de la Direction générale des douanes, qui ont témoigné sous couvert d'anonymat, il s'agit d'une affaire de détournement de plus de 3 millions d'euros dont se seraient rendus coupables plusieurs membres des douanes, notamment des responsables locaux. Il s'agit, selon les mêmes sources, du directeur régional de Tebessa, des sous-directeurs, un inspecteur principal ainsi que plusieurs membres d'une brigade mobile.

Cette mesure disciplinaire fait suite à une enquête diligentée par la DGD autour d'une action de cette brigade des douanes de la wilaya de Tebessa. Cette action de la brigade de Tebessa sur le territoire de la wilaya d'Oum El Bouaghi n'était visiblement pas autorisée. Les membres de cette brigade mobile auraient saisi la coquette somme de 3.25 millions d'euros. Mais ils n'auraient déclaré que 200 000 euros, selon les conclusions d'une enquête dont ils ont fait l'objet.

 

Les douaniers suspendus sont tout simplement soupçonnés d'avoir détourné plus de 3 millions d'euros. Soit la somme totale qu'ils auraient saisie sur des trafiquants contrôlés alors qu'ils étaient à bord d'un véhicule, dans une localité de la wilaya d'Oum El Bouaghi.

Selon d'autres sources médiatiques, les mis en cause feront l'objet de poursuites judiciaires. C'est la Direction générale des douanes qui se serait constituée partie civile dans cette affaire de détournement d'une grosse somme en devises, de fausse déclaration et agissement en dehors du territoire de compétence.

Lire aussi : Algérie : Installation d’un nouveau DG à la tête des douanes