Les restrictions de voyage en France pourraient être levées progressivement début mai. C’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron lors d'une interview à la chaîne américaine CBS, précisant que le certificat sanitaire européen devrait être mis en service mi-juin.

Emmanuel Macron a annoncé que les restrictions de voyage pourraient être assouplies d'ici l'été pour les voyageurs qui souhaitent entrer en France. En effet, il a évoqué une levée progressive des restrictions de circulation début mai entre les pays européens, mais aussi avec les voyageurs venant des États-Unis. Le président français rappelle qu'un "certificat pour faciliter les voyages" était en cours de création pour pouvoir circuler entre les différents pays européens, avec l'emploi des tests et de la vaccination.

Ce passeport sanitaire européen, validé par les 27 membres de l'UE et qui devrait être mis en œuvre dans les semaines à venir, pourrait ainsi intégrer des certificats de vaccination ou des tests Covid-19 négatifs. "Avec les professionnels français, nous organiserons ainsi l'été pour les citoyens français, européens et américains (...). Nous travaillons donc activement à l'élaboration d'une solution concrète, notamment pour les citoyens américains vaccinés qui pourront bénéficier, en quelque sorte, d'un certificat spécifique", a indiqué Emmanuel Macron.

Afin de définir une "solution concrète" pour faciliter l’entrée des voyageurs américains en France dès cet été, des discussions sont en cours avec la Maison Blanche, a souligné le chef de l’Etat français.

À lire aussi :  Aéroport de Paris-Charles de Gaulle : Gare aux emballeurs clandestins

Pour rappel, la France a fermé ses frontières aux pays extérieurs à l'Union européenne fin janvier, sauf motif impérieux. Un test PCR négatif est par ailleurs toujours demandé pour toute entrée sur le territoire en provenance d'un pays de l'UE.

Néanmoins, les compagnies aériennes européennes misent sur une reprise des vols dès cet été, pour soulager leurs trésoreries. Les passagers sont appelés à réserver leurs billets en prévision de la saison estivale qui s’annonce décisive. Pour ce faire, les dirigeants du secteur aérien exhortent les gouvernements à harmoniser les règles de déplacement.