La situation sanitaire liée au coronavirus ne cesse de se dégrader dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie. Le nombre de nouvelles contaminations y est en constante hausse. L'épidémie a d'ailleurs emporté un autre médecin ce lundi 3 mai, au niveau du CHU Nedir Mohamed. 

Le Covid-19 circule encore et toujours dans la wilaya de Tizi Ouzou, essentiellement depuis quelques jours. Les nouveaux cas sont en nette hausse et les services sanitaires sont mis à rude épreuve. Selon les derniers chiffres communiqués par les services concernés, ils sont 90 patients atteints du coronavirus à travers les structures sanitaires de la wilaya.

Pratiquement aucune région ou commune n'est épargnée par ce qui s'apparente à une nouvelle vague de la pandémie. Pour les spécialistes, cette surprenante recrudescence du coronavirus dans cette wilaya de Kabylie est due au non-respect des mesures sanitaires de lutte contre l'épidémie.

En effet, force est de constater que, depuis quelque temps, la population locale a baissé la garde, croyant à tort avoir vaincu le Covid-19. Pour contrecarrer cette résurgence du coronavirus dans la wilaya, les services concernés appellent à l'application des mesures barrières. Ils exhortent également la population concernée par la vaccination à aller se faire vacciner, assurant que les doses nécessaires sont disponibles dans différents EPSP de la wilaya.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Un autre médecin emporté par la maladie

A noter que la wilaya de Tizi Ouzou a été endeuillée, ce lundi 3 mai, par le décès d'un autre médecin contaminé au coronavirus. Il s'agit du docteur Houria Kaced, épouse Zeghad. Elle n’avait que 54 ans. Exerçant à l’hôpital de Boghni, à 40 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, la praticienne a succombé au virus au CHU Nedir Mohamed.

La triste nouvelle a jeté l'émoi sur la population locale. Ses collègues et le personnel du secteur de la santé au niveau local lui ont rendu un vibrant hommage.

Lire aussi : Le Covid-19 continue sa propagation à Tizi-Ouzou : Chiffres en détails par région