Après une longue période de gel, des pays européens vont relancer l’étude des demandes de visas pour les Algériens. Il s'agit de la France, de l'Italie et de l'Espagne. Ces pays ont décidé de reprendre l’étude des demandes de visa dans les prochaines semaines, en prévision de l'ouverture prochaine des frontières, selon des sources concordantes.

Ainsi, les centres VFS Global, TLS Contact et BLS International vont dégeler l’étude des dossiers de visa. Ainsi, les employés de ces centres ont été appelés pour reprendre du service, après une longue période de chômage partiel. A la faveur de cette reprise annoncée va, les dossiers en attente dans ces centres seront pris en charge. La reprise du service sera graduelle pour préparer la période de la relance des vols. Les centres vont se donner du temps pour éviter toute pression à cette reprise, qui ne peut être remise aux calendes grecques indéfiniment.

Cette nouvelle présage aussi une reprise de vols entre l’Algérie et les pays concernés par le dégel de l'octroi de visas aux Algériens. Une reprise qui sera sûrement conditionnée par la vaccination ou les tests PCR, étant donné que la progression de la pandémie en Algérie n'est pas inquiétante. En effet, la situation épidémiologique du pays est meilleure que celle des pays européens.

Il faut aussi dire que la suspension des vols entre l’Algérie et les pays européens, notamment la France, sanctionne la diaspora algérienne, notamment celle établie en France. Cette dernière ne cesse de réclamer l'ouverture des frontières. Elle appelle à trouver des solutions techniques pour pouvoir voyager sans pour autant représenter un danger.

Il faut rappeler que les procédures d'octroi de visas ont été suspendues depuis plusieurs mois à cause de la pandémie de coronavirus. Cette pandémie est également la raison principale derrière la fermeture des frontières dans plusieurs pays.

Lire aussi: L’Algérie n’est pas menacée par les restrictions sur les visas Schengen

https://www.youtube.com/watch?v=n8B80NVqDDc