La date de l’Aïd el-Fitr 2021 en Algérie sera officiellement annoncée dans la soirée de ce mardi 11 mai par la Commission nationale d’observation du croissant lunaire, relevant du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs. À cette occasion, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a lancé un appel aux Algériens, pour faire preuve de vigilance durant la célébration de cette fête religieuse. Il a émis plusieurs recommandations pour éviter toute complication de la situation sanitaire en Algérie.

Alors que le mois de ramadan 2021 touche à sa fin, les musulmans du monde entier s’apprêtent à célébrer l’Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du mois de jeûne. À cette occasion, le ministère de la Santé a adressé un message à tous les Algériens pour les sensibiliser à « soutenir les efforts déployés pour limiter la propagation de la pandémie dans notre pays ».

« La situation épidémiologique mondiale du Covid-19 et la sensible augmentation des cas avec l’apparition des nouveaux variants dans notre pays interpellent la conscience de tous les citoyens à l’effet de respecter les recommandations relatives aux mesures de prévention pour ne pas mettre en danger leur santé, celle de leur famille et la société en général », lit-on dans le communiqué du ministère de la Santé, diffusé ce mardi.

Aïd el-Fitr en Algérie : Les mesures à respecter

Afin de passer un Aïd el-Fitr sans problèmes, le département de Abderrahmane Benbouzid a souligné la nécessité de respecter « scrupuleusement » une série de mesures :

  • Limiter les déplacements hors wilaya et les visites familiales, surtout des personnes âgées et celles présentant des maladies chroniques.
  • Laver les mains plusieurs fois par jour et frictionner les mains avec une solution hydroalcoolique.
  • Porter obligatoirement le masque en tout lieu et en toutes circonstances, respecter la distanciation physique, éviter les embrassades et privilégier les salutations à distance sans se toucher.

Quid de la prière de l’Aïd el-Fitr ?

Contrairement à l'année dernière, les musulmans pourront accomplir la prière de l’Aïd el-Fitr à la mosquée cette année en Algérie. Néanmoins, le ministère de la Santé a fait savoir que des mesures strictes devaient être respectées par les fidèles.

D'après la même source, ces derniers devront « respecter les mesures de prévention durant le rite de la prière de l’Aïd El Fitr : friction des mains avec une solution hydroalcoolique, tapis de prière individuel, distanciation physique, port de masque obligatoire et éviter les embrassades à la sortie de la mosquée », a prévenu le ministère, qui a enfin souligné que « le respect de ces mesures peut vous sauver votre vie et celle de votre famille ».

Lire aussi : Aïd el-Fitr 2021 en France : Le CFCM lance un appel aux musulmans