La compagnie aérienne nationale Air Algérie a enregistré des perturbations sur plusieurs de ses vols domestiques programmés pour ce mardi 11 mai. Dans un communiqué, le porte-parole d'Air Algérie indique que les mauvaises conditions météorologiques ont contraint la compagnie à retarder, voire annuler plusieurs vols.

Les mauvaises conditions climatiques qui sévissent dans les régions du Sud du pays ont contraint Air Algérie à retarder et à annuler plusieurs vols domestiques programmés pour ce mardi. En effet, la compagnie aérienne a trouvé beaucoup de difficultés à opérer ses vols intérieurs de et vers les villes du Sud algérien. Les vents forts, qui ont provoqué des soulèvements de sable, ont provoqué le chamboulement du programme des dessertes du jour.

« En raison d’une visibilité nulle due à des conditions météorologiques défavorables, l’ensemble des vols d’Air Algérie de et vers les aéroports du Sud du pays à savoir : Laghouat, Ghardaïa et Hassi-Messaoud seront touchés par des perturbations », peut-on lire sur la page officielle de la compagnie. La même source ajoute que « cette mauvaise météo pourrait même entraîner des annulations (de vols de et vers ces aéroports du Sud) ». Et de souligner que « cette alerte demeure en vigueur jusqu’à amélioration des conditions climatiques ».

Il est à souligner qu’il ne s’agit pas de la première fois que la compagnie algérienne fait face à un tel problème qui l’a contrainte à modifier son programme de vols domestiques. Jeudi 15 avril, le transporteur aérien avait également annulé plusieurs de ses liaisons pour les mêmes raisons.

Air Algérie attend la réouverture des frontières

Il convient de rappeler que la compagnie aérienne Air Algérie avait repris les vols domestiques le 6 décembre 2020 à hauteur de 50% sur le réseau Nord et à 100% sur le Sud. Néanmoins, le transporteur aérien n'effectue aucune liaison internationale en raison de la fermeture des frontières algériennes, ce qui lui cause des pertes colossales.

Egalement privée d'effectuer des vols de rapatriement, la compagnie nationale Air Algérie risque de souffrir encore plus longtemps de la crise financière qu'elle vit. En cause, les hautes autorités du pays ne semblent pas pressées de rouvrir les frontières, la reprise des vols n'étant manifestement pas leur priorité. Ainsi, avec le maintien de la suspension des vols internationaux, la compagnie aérienne est partie pour souffrir durablement de sa crise économique, aggravée le Covid-19.