Les scandales ne semblent pas cesser dans la maison du MC Alger. Les millions de supporters des Vert et Rouge sont secoués de nouveau par une affaire qui risque de ternir davantage l’image de ce prestigieux club. Il s’agit d'une vidéo compromettante largement partagée depuis jeudi soir sur les réseaux sociaux. Une vidéo montrant au moins quatre joueurs du MCA passer une soirée « bien arrosée » dans un cabaret très connu de la ville d’Oran.

Dans les images, largement diffusées dès la soirée de jeudi 27 mai à travers les réseaux sociaux, on aperçoit au moins quatre éléments du MC Alger se trémousser, dans une ambiance très animée, à l'intérieur d'une boîte de nuit très connue de la ville d’Oran. Les joueurs en question, à savoir Addadi, Rebiai, Allati et Bensaha, se sont donné à cœur joie dans une ambiance endiablée sous l’effet de la musique, de la boisson et de cigarettes.

Les images montrent également les joueurs en question offrir des liasses de billets à la chanteuse vedette de la soirée, à savoir Warda Charlomanti, en contrepartie de dédicaces en leur honneur et en celui des supporters du MCA. La vidéo, dont la date n’est pas précisée, a été largement partagée sur les réseaux sociaux, suscitant la colère et l’indignation de nombreux amoureux du club algérois.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Une soirée bien « arrosée » dans un cabaret à Oran

Une affaire qui a suscité une vive polémique chez la grande famille du Doyen, poussant la direction du club à prendre des décisions radicales à l’encontre des joueurs incriminés. En effet, dans des déclarations à plusieurs médias en ce début de soirée de samedi 29 mai, le nouveau président du MCA, Ammar Brahmia, a annoncé « la mise à pied de quatre joueurs incriminés dans cette vidéo ». Il s’agit, selon lui, de Toufik Addadi, Bilell Bensaha, Miloud Rebiai et Walid Allati.

D’autre part, la même source a précisé que la direction du club avait ouvert une enquête pour  déterminer la responsabilité de chaque joueur et dirigeant dans cette affaire qui a pris des proportions alarmantes dans la maison mouloudéenne et, par ricochet, chez la société Sonatrach, propriétaire du club. A cet effet, plusieurs voix se sont élevées au sein des supporters pour réclamer la mise à l’écart définitive des joueurs en question, suivie de lourdes sanctions financières.

lire aussi : Le MC Alger payera 12 milliards à un joueur qui a arnaqué le club