Islam Guedrez est un jeune étudiant algérien au Canada retrouvé mort dans la matinée de dimanche 30 mai à Montréal. Le défunt était porté disparu depuis mardi. Les raisons de sa mort restent un mystère. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour faire toute la lumière sur ce drame.

Les Algériens du Canada ont appris avec consternation, dans la matinée de dimanche 30 mai, le décès de leur compatriote Islam Guedrez, un étudiant âgé de 21 ans. Résidant à Montréal, l’Algérien était porté disparu depuis mardi 25 mai. Sur les réseaux sociaux, plusieurs appels avaient été lancés pour le retrouver.

Selon le témoignage d’un des amis d’Islam, ce dernier aurait reçu un appel téléphonique mardi pour aider quelqu’un à déménager. Depuis, il n’a plus donné signe de vie. Le jeune homme était injoignable sur son téléphone. Inquiets, ses amis ont saisi les services de sécurité de Montréal et lancé un avis de recherche sur plusieurs pages Facebook.

Lors de leurs recherches, les policiers ont réussi à retrouver la voiture de l’Algérien, de type Dodge Caravan, quelque part dans la zone de Rawdon. Mais le jeune homme demeurait introuvable.

Le corps du jeune Algérien retrouvé à Rawdon

Ce n’est que dans la matinée de dimanche que la sûreté du Québec a retrouvé le corps inanimé du jeune étudiant, près de la forêt de Rawdon, à environ 75 kilomètres de la ville de Montréal. Les causes du décès sont encore inconnues. Les services de sécurité canadiens ont déjà lancé une enquête. Une autopsie devra les aider à élucider la mort tragique d’Islam.

Notons que l’ambassade d’Algérie au Canada va s’occuper de l’acheminement de la dépouille de l’étudiant algérien vers l’Algérie. Islam Guedrez sera enterré dans sa région natale, à Jijel. De leur côté, les Algériens du Canada ont lancé une cagnotte en ligne dans le but de collecter la somme de 20 000 dollars, afin de venir en aide à la famille du défunt.

Pour rappel, Islam Guedrez est le deuxième étudiant algérien à mourir au Canada en l’espace de quelques semaines. En février dernier, une adolescente algérienne de 15 ans, originaire de la wilaya de Bejaïa, en Kabylie, avait trouvé la mort après avoir reçu une balle dans la tête lors d’une fusillade, à Montréal.

Lire aussi : Canada : Fin dramatique pour une Algérienne paralysée suite à une agression conjugale