Les différentes agences de la compagnie aérienne Air Algérie ne désemplissent pas. En quête d’une réservation, ce sont des centaines d’Algériens qui les prennent d’assaut depuis dimanche 30 mai, date de la reprise de la vente des billets après plusieurs mois de suspension.   

Air Algérie avait annoncé, samedi 29 mai à travers un communiqué, l’ouverture pour le lendemain de ses agences commerciales, à la faveur de la reprise partielle des liaisons aériennes. A l’occasion, la compagnie avait également dévoilé son programme de vols pour le mois de juin.

Dimanche 30 mai, date retenue pour la reprise de la commercialisation des billets d’avion, les différentes agences ouvertes pour la circonstance ont été littéralement prises d’assaut. En Algérie, des centaines de citoyens ont convergé en effet sur ces points de vente. D’interminables files d’attente se sont formées dès les premières heures de la journée de dimanche.

50% des billets vendus en une seule journée

Ce lundi, ces agences n’ont pas désempli. Selon le chargé de communication de la compagnie aérienne, Amine Andaloussi, cité par le journal arabophone Echorouk, 50% des billets d’avion pour les vols du mois de juin ont été vendus rien que durant la journée de dimanche.

Selon la même source, la destination la plus prisée par les demandeurs de billets est la capitale française Paris, avec 40% des billets vendus. Viennent ensuite les réservations pour Marseille, la Turquie et la Tunisie, mais à un degré moindre, précise la même source.

Il est à noter que les agences d’Air Algérie rouvertes dans les différents pays concernés par la reprise partielle des liaisons aériennes ont connu la même affluence. Un fait inédit qui en dit long sur le nombre d’Algériens bloqués dans ces pays, notamment en France. Rappelons, par ailleurs, qu’Air Algérie a décidé, ce lundi, de fermer deux de ses agences à Marseille et Paris, « pour des raisons sécuritaires et sanitaires ».

Lire aussi: Reprise des vols d’Air Algérie : Du nouveau concernant les frais d’hébergement