Les voyageurs algériens de retour au pays pourraient être dispensés de la mesure de confinement obligatoire de 5 jours. C’est ce qu’a révélé Dr Elias Ag Bey Akhamouk, membre du Comité scientifique de suivi du coronavirus en Algérie, ce lundi 21 juin, dans un entretien au journal arabophone El Bilad. Le scientifique a évoqué la possibilité d’ouvrir de nouveaux aéroports pour accueillir les ressortissants algériens établis à l’étranger.

Suppression du confinement obligatoire pour les voyageurs entrant en Algérie

Selon Dr Elias Ag Bey Akhamouk, le Comité scientifique avait recommandé la levée de la mesure du confinement obligatoire de 5 jours imposé aux Algériens rentrant au pays. Cette mesure, qui fait partie du protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics pour la réouverture partielle des frontières aériennes de l’Algérie, a suscité une vive polémique et une vague de mécontentement de la communauté algérienne à l’étranger.

La suppression de cette mesure est motivée par le fait que le nombre de cas de coronavirus détectés chez les ressortissants algériens mis en quarantaine est insignifiant. En effet, sur les 12000 voyageurs placés en confinement, seuls cinq personnes ont été testées positives au COVID-19.

De nouveaux aéroport vont rouvrir en Algérie

Le membre du Comité scientifique a révélé que de nouveaux aéroports devraient être rouverts prochainement, pour accueillir plus de voyageurs algériens.

Ces nouvelles dispositions dénotent très certainement, d’une volonté des autorités algériennes pour une réouverture prochaine des frontières dans le strict respect des mesures sanitaires. D’ailleurs le Comité scientifique recommande un test antigénique qui sera effectué à l’aéroport en plus d’un test RT/PCR négatif qui sera présenté à l’embarquement par chaque voyageur.