Le fondateur d’Observ’Algérie, M. Khaled Belkouche, quitte la direction dudit journal électronique après 5 ans comme Directeur de publication, pour s’embarquer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale.

Mot de M. Khaled Belkouche :

Je confie le journal à l’équipe qui l’a fait évoluer et à laquelle revient le mérite de faire d’observalgerie.com un repère incontournable de l’information fiable en Algérie.

ObservAlgérie est né au mois de septembre de l’année 2016, avec l’idée de proposer un média libre de toute forme de dépendance partisane et/ou financière. Avec une équipe jeune et majoritairement nouvelle dans le métier du journalisme professionnel, Observ’Algérie a toujours œuvré pour être la voix de la jeunesse et le reflet de ses aspirations. Le journal a également fait de la diaspora l’une de ses audiences principales pour connecter celle-ci à son pays d’origine, mais aussi conscientiser l’Algérie au potentiel énorme qu’elle dispose parmi ses citoyens expatriés.

A peine quelques mois de son lancement et avec une équipe très réduite, Observ’Algérie s’est hissé au Top 5 des sites d’information algériens francophones, pour s’alterner avec d’autres médias confrères sur la tête du classement.  Aujourd’hui censuré en Algérie et n’étant accessible au pays qu’avec un VPN, Observ’Algérie est victime de son succès et son indépendance.

La dictature a repris ses droits en Algérie, des journalistes emprisonnés pour leurs écrits et des citoyens pour leurs opinions. Le pays sombre dans une autre époque que nous avons cru révolue. Faire du journalisme numérique en Algérie aujourd’hui, c’est comme questionner le divin au moyen-âge. Ainsi, je salue le courage et l’abnégation de toute l’équipe d’Observ’Algérie et leurs confrères dans les autres médias algériens.

Expatrié depuis un peu plus de 3 ans et sans pouvoir me rendre au pays, j’ai décidé de passer la main du journal à mes collègues mieux placés pour le gérer dans un contexte aussi spécial et un climat aussi morose.

Je m’embarque dans une autre aventure entrepreneuriale en souhaitant à l’équipe d’ObservAlgerie.com plus de réussite et de prospérité.