À quelques jours de l'Aïd el-Adha appelé aussi Aïd el-Kébir, l'actrice française Brigitte Bardot est montée une nouvelle fois au créneau. En effet, Brigitte Bardot s'est attaquée au rituel du sacrifice dans une lettre publiée le 7 juillet sur son compte Twitter.

Ainsi, dans un long plaidoyer pour la cause animale, la fondation Brigitte Bardot s'est exprimé en des termes violents envers le rituel du sacrifice du mouton pendant l'Aïd el-Adha. Comme à son habitude, l'ancienne actrice populaire s'est aussi attaqué aux musulmans et ceux qui « tolèrent la pratique du sacrifice ». « Continuez à accepter l’immonde hippophagie! Continuer à vous déculotter devant les sacrifices rituels imposés par l'islam ! », peut-on lire dans ce communiqué.

Brigitte Bardot s'attaque à la coutume du sacrifice pendant  l'Aïd

La célèbre actrice française s'est montrée très remontée. Elle a usé de mots durs et violents dans cette lettre incendiaire adressée au gouvernement français. « J’en ai marre, j’en ai ma claque ! Je veux obtenir à n’importe quel prix une prise de conscience des atrocités, des cruautés, de tortures et des souffrances que les animaux subissent, chaque jour en France, dans une indifférence générale », écrit-elle.

Dans ce texte intitulé « Requiem pour les animaux », Brigitte Bardot a fait part de sa colère, et a dénoncé l'inaction du gouvernement pour la cause animale. Cependant dans son réquisitoire, elle n'a pas raté l'occasion pour s'attaquer aux musulmans et la fête du sacrifice. L'actrice connue pour ses positions « islamophobes » continue ainsi de stigmatiser la communauté musulmane.

À lire aussi :  La France a-t-elle l'obligation d'héberger les sans-papiers sans abri ?

Il faut rappeler que Brigitte Bardot a déjà exprimé sa colère contre Abdelmadjid Tebboune. La star du cinéma français, fervente défenseuse des animaux, a adressé une missive au chef de l’État algérien pour lui faire part de son émoi et sa déception quant au sort réservé aux animaux errants en Algérie, il y a deux semaines de cela.