L'ambassade de la Turquie en Algérie a mis en garde, le samedi 10 juillet 2021, les ressortissants algériens contre certaines agences de voyages qui proposent leurs services pour faciliter l'obtention de visa.

Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook, la représentation diplomatique appelle les demandeurs de visa pour la Turquie à la vigilance pour éviter toute arnaque.

« Il a été remarqué que certaines agences qui n'ont aucun lien officiel avec notre Ambassade demandent une liste de documents pour "faciliter" la délivrance de visa pour la Turquie à des prix excessifs et proposent certains types de visa qui, en fait, n'existent pas », peut-on lire dans le communiqué de l'Ambassade de la Turquie en Algérie.

Dans son document, la même ambassade indique que l'agence « Gateway Management » est la seule agence autorisée à entreprendre des démarches pour l'obtention de visa pour ce pays.  « Nous informons les citoyens algériens demandeurs de visa que la seule agence autorisée pour la demande de visa turc est Gateway Management », rappelle l'ambassade de Turquie.

Voyages vers la Turquie : « Gare à l'arnaque ! »

Pour la représentation diplomatique, la vigilance doit être de mise chez les ressortissants algériens voulant se rendre en Turquie. « À cet effet, nous sollicitons la vigilance des demandeurs de visa pour la Turquie face aux agences mal intentionnées et les invitons à effectuer leur demande de visa uniquement via « Gateway Management » afin d'éviter toute fraude », souligne l'ambassade de la Turquie.

À lire aussi :  Patrick Bruel, le fils prodigue de Tlemcen, de retour en Algérie 60 ans plus tard

Pour rappel, la Turquie fait partie des pays desservis par la compagnie nationale de transport aérien depuis la réouverture partielle des frontières. Les Algériens en voyage vers ce pays sont toutefois soumis à certaines conditions. Les voyageurs doivent ainsi présenter un visa en cours de validité ; un test PCR négatif de moins de 72 h, ou un carnet de vaccination d’au moins 14 jours délivré par les autorités sanitaires ; ou une preuve de guérison du Covid-19 des derniers 6 mois délivrée par les hôpitaux publics. Les ressortissants algériens ne sont pas, néanmoins, soumis au confinement à leur arrivée en Turquie.