Déjà en vigueur en France pour les lieux accueillant plus de 1000 personnes, le pass sanitaire sera bientôt étendu à d'autres lieux « de culture et de loisirs », a annoncé, Emmanuel Macron le lundi 12 juillet.

Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera en vigueur dans les « lieux de loisirs et de culture » rassemblant plus de 50 personnes, pour les personnes à partir de 12 ans, a indiqué le président de la République français dans une allocution prononcée le lundi 12 juillet. L’extension début août à d’autres établissements recevant du public nécessite le vote d’un texte de loi et sa promulgation, a-t-il précisé.

Le pass sanitaire obligatoire dans plusieurs lieux publics en France

« Le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux, mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets : là encore, seuls les vaccinés et les personnes testées négatives pourront accéder à ces lieux », a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée.

« Nous allons étendre au maximum le passe sanitaire pour pousser le maximum d’entre vous à aller vous faire vacciner » a ainsi justifié le chef de l'État français. Selon le ministère des Sports, les salles de sport devraient aussi être concernées par le pass sanitaire début août.

À lire aussi :  Guerre d'Algérie : révélations sur les prisons de Normandie

Le pass sanitaire obligatoire même si l'événement se déroule en extérieur

Dès le 21 juillet, tous les rassemblements de plus de 50 personnes dans les lieux de culture et de loisirs pourront être maintenus, mais uniquement pour participants de plus de 12 ans qui présenteront le pass sanitaire. Et ce  même si l'événement se déroule en intérieur ou en extérieur.

Puis, à partir de début août, le pass sanitaire sera également obligatoire dans les lieux accueillant du public comme les cinémas, les théâtres ou encore les restaurants et les bars. Mais également dans les centres commerciaux, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux.

France : Les cinémas, les théâtres les restaurants et les bars concernés par le pass sanitaire

De même, ce document sera aussi nécessaire pour les voyages dans les trains et les avions, ainsi que les cars et tout déplacement longue distance. En revanche, il ne sera pas demandé dans le métro. À noter que le pass sanitaire est un document (papier ou numérique) qui indique si vous êtes vaccinés. À défaut, il vous faudra présenter un test anti-Covid négatif de moins de 72 heures.

Vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé la vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile. Les personnes concernées « auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner » et après cette date seront mis en œuvre « des contrôles et des sanctions », a-t-il précisé.

À lire aussi :  La harga devient un projet familial en Tunisie

Test PCR non remboursés en France à l'automne

À partir de l’automne, les tests PCR ne seront plus remboursés en France, sauf sur prescription médicale. Élargir l‘usage du pass sanitaire revient, selon les observateurs, à amener davantage de Français à se faire vacciner, sans passer par la vaccination obligatoire, sujet qui ne fait pas consensus dans la société.