Du nouveau pour les voyageurs vaccinés contre le Covid-19 et désirant se rendre en France. À partir de ce samedi 17 juillet, ils ne seront plus obligés de présenter de test négatif pour entrer sur le territoire français à compter de ce samedi. C’est ce que annoncé le Premier ministre français, Jean Castex.

Les restrictions imposées aux voyageurs étrangers vaccinés, dont ceux en provenance de l’Algérie et du Maroc, seront levées à compter du 17 juillet. Ils ne devront plus présenter de test négatif pour entrer en France à compter de cette date, a annoncé, ce samedi 17 juillet, le Premier ministre français Jean Castex. Toutefois, les voyageurs doivent être vaccinés contre le Covid-19 avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament.

Les voyageurs vaccinés ne seront plus obligés de présenter un test négatif contre Covid-19

« Parce que les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta, les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d’un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) seront levées à compter de ce samedi 17 juillet, quel que soit le pays de provenance », a indiqué Jean Castex dans un communiqué.

Les voyageurs doivent être vaccinés avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament

Le Premier ministre français confirme par ailleurs que le schéma vaccinal est considéré comme complet sept jours après l’injection de la deuxième dose de vaccin (ou la dose unique pour les personnes qui ont guéri du Covid-19 et celles qui ont reçu le vaccin Janssen de Johnson & Johnson).

Une exigence difficile à satisfaire pour les voyageurs algériens, car la majorité des vaccins disponibles en Algérie sont chinois ( Sinovac et Sinofarm) et russes (Sputnik). Trois vaccins qui ne sont pas reconnus par l’Agence européenne du médicament ; cette dernière ne reconnait en effet que quatre vaccins à savoir : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

La Tunisie toujours placée sur la liste rouge par la France

D’autre part, Jean Castex précise que les voyages restent déconseillés dans les pays classés sur la liste rouge, élargie ce samedi 17 juillet à la Tunisie, au Mozambique, à Cuba et à l’Indonésie. Les voyageurs ayant un « motif impérieux » pour s’y rendre devront présenter un test négatif au départ de ces pays et à l’arrivée en France, ainsi que se soumettre à une quarantaine contrôlée de 10 jours sur le sol français.

Certains voyageurs devront présenter un test PCR

Toutefois, les voyageurs non vaccinés en provenance du Royaume-Uni, mais aussi de cinq pays de l’Union européenne (Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Pays-Bas), devront présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures pour entrer en France, a annoncé Matignon ce samedi 17 juillet.

Cette mesure, qui concerne les voyageurs non vaccinés, entrera en vigueur dimanche 18 juillet à minuit, précise un communiqué du Premier ministre Jean Castex. Les personnes arrivant du Royaume-Uni sont actuellement soumises à la présentation d’un test négatif de moins de 48 heures. Le délai est de 72 heures pour celles venant d’Espagne, du Portugal, de Chypre, des Pays-Bas et de la Grèce.