Le dinar algérien continue de perdre de sa valeur face aux principales devises. Maintenant sa courbe haussière, le dollar américain a battu un nouveau record ce dimanche 25 juillet.

Ainsi, la dépréciation du dinar continue sur le marché officiel. Selon les derniers chiffres de ce 25 juillet de la Banque d’Algérie, le dollar s’échange désormais à 135,07 dinars à l’achat et 135,09 à la vente. Il s’agit là d’un nouveau record historique pour le dollar face à la monnaie nationale. Les autres devises maintiennent leurs valeurs très élevées.

Quant à l’euro, il a connu un léger recule, s’échangeant à 159,12 à l’achat et 159,17 à la vente. Ce record du dollar américain est notamment dû à la hausse de cette devise sur les marché mondiaux ainsi qu’à la faiblesse de la monnaie nationale qui connait une dépréciation sans précédent. Il survient dans un contexte de grave crise économique qui touche l’Algérie en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de la baisse des recettes en devises du pays, conséquence de la chute des prix du pétrole et du recul de la production nationale d’hydrocarbures.

La dépréciation du dinar, seule option du gouvernement

Cette dépréciation du dinar est également due à la volonté du gouvernement d’absorber le déficit budgétaire énorme que connaît le pays. Elle reste la seule option pour le gouvernement avec le rejet de la planche à billets et l’endettement extérieur. Cette solution a pour conséquence un taux d’inflation de 3.9 % et le recul du pouvoir d’achat, déjà très faible, des Algériens.

Il faut signaler que sur le marché noir, la monnaie unique européenne reste très forte. Un euro est échangé à 210 dinars à l’achat et à 213 dinars à la vente. Quant au dollar, il s’échange autour de 175 dinars. Ces valeurs sont restées stable malgré la morosité du marché.