Les États-Unis d’Amérique font don d’un hôpital mobile à l’Algérie pour l’aider dans sa lutte contre la Covid-19. C’est le secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood, qui a fait l’annonce le mardi 27 juillet. L’hôpital mobile est doté de 35 lits, dont cinq pour les soins intensifs.

Le responsable américain a informé, à la fin de sa visite officielle en Algérie, que la construction de cet hôpital devra commencer « à partir de demain, mercredi 28 juillet, pour se terminer à la mi-août ». L’hôpital mobile est spécialement équipé pour les personnes atteintes de maladies infectieuses notamment du coronavirus.

Joey Hood souligne qu’il s’agit d’un « hôpital mobile qui peut être transporté à travers le pays et réinstallé dans une période de trois jours ». L’hôpital  compte 35 lits, dont 5 lits pour les soins intensifs.

Cet hôpital mobile disposera du matériel médical adéquat, un plateau technique performant, un système d’eau et d’électricité complet. C’est un mini complexe sanitaire qui a le nécessaire pour prendre en charge au moins 40 patients. C’est un geste de solidarité qui viendra soutenir l’Algérie dans sa lutte contre la pandémie.

Des vaccins américains pour l’Algérie ?

Par ailleurs, le diplomate américain a précisé que la lutte contre la pandémie de Covid-19 constituait la priorité numéro un de la nouvelle administration américaine de Joe Biden. « Nous le faisons en tant que plus grands donateurs de vaccins à COVAX, qui fournit des doses de vaccins à des centaines de millions de personnes dans le monde, y compris, espérons-le, en Algérie », a-t-il déclaré. Précisant que depuis le début de la pandémie, les États-Unis ont alloué plus de 1,5 milliard de dollars pour aider à lutter contre l’épidémie dans le monde.