La compagnie aérienne Air France continue d’enregistrer d'importantes pertes financières. Selon les derniers chiffres annoncés le 30 juillet dernier, le groupe Air France-KLM a encore perdu 1,5 milliard d'euros au deuxième trimestre 2021.

En dépit d'une certaine embellie dans le secteur du transport aérien depuis le début de l'année 2021,  la crise sanitaire impacte toujours violemment les compagnies aériennes. Celles-ci enregistrent une chute du nombre de passagers et par conséquent de grandes pertes financières. C'est le cas de la compagnie française Air France, qui a enregistré, pour ce deuxième trimestre de 2021, une perte de près de 1,5 milliard d'euros. Soit le même chiffre enregistré lors du premier trimestre.

Air France : Perte de 1,5 milliard d'euros et baisse de 57 % du chiffre d'affaires

Les restrictions persistantes de déplacements, réponses des différents pays à la pandémie du Covid-19, ont eu pour conséquence une chute de 73,4 % du nombre de passagers et de 57 % du chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2020.

Selon les chiffres annoncés le 30 juillet dernier, le groupe franco-néerlandais Air France-KLM a enregistré une perte nette de près d’1,5 milliard d’euros au second trimestre de l'année en cours.  Dans un communiqué, le groupe Air France -KLM a toutefois précisé que « les premiers signes de la reprise sont visibles depuis le mois de juin 2021 ».

À lire aussi :  Le Consulat d'Algérie à Lyon réduit le nombre de rendez-vous

Le groupe Air France-KLM a amélioré ses résultats au deuxième trimestre par rapport à l’année dernière, bien qu’ils soient toujours affectés par les restrictions de voyage. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 2,75 milliards d’euros, pour un résultat net en perte de 1,489 milliards d’euros (incluant l’impact négatif de la dé-comptabilisation du régime de retraite du personnel au sol de KLM).

Une dette de 8,3 milliards d'euros et 10 milliards d'euros de perte depuis le début de la crise sanitaire

La dette nette s’élève à 8,3 milliards d’euros, en baisse de 2,7 milliards d’euros par rapport à fin 2020, « grâce à la première série de mesures de renforcement du capital » précise le groupe Air France-KLM qui se félicite que depuis juin, « les premiers signes de la reprise sont visibles à travers les niveaux de réservations, grâce à la levée ou à l’assouplissement des restrictions de voyage en Europe et à l’augmentation du taux de vaccination dans tous les pays ».

Dans ce contexte, Air France-KLM prévoit, pour le troisième trimestre de l'année en cours, une capacité en sièges-kilomètres offerts pour l'activité passagers de son réseau représentant entre 60 % et 70 % du niveau de la même période de 2019. Le chiffre d'affaire a progressé de 133 % au deuxième trimestre 2021 par rapport à 2020, à 2,75 milliards d'euros.

À lire aussi :  Voici les nouvelles conditions d'entrée en Suisse

Néanmoins, les revenus du Groupe restent nettement inférieurs à ceux générés entre avril et juin 2019, lorsqu'ils avaient dépassé 7 milliards d'euros. Avec la nouvelle perte de 1,5 milliards d'euros enregistrés au deuxième trimestre 2021, Air France-KLM affiche désormais des pertes cumulées depuis le début de la pandémie du Covid-19 dépassant 10 milliards d'euros.