La purge continue au sein des institutions militaires en Algérie. Installé il y a juste une année, le commandant en chef de la Gendarmerie nationale, le Général Nouredine Gouasmia, a été limogé ce mardi 3 août. Il est remplacé par le Général Yahia Ali-Oulhdaj.

Le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a nommé ce mardi 3 août 2021 le Général Yahia Ali-Oulhadj au poste de commandant de la Gendarmerie nationale en remplacement du Général Nouredine Gouasmia, démis de ses fonctions.

Le général Yahia Ali-Oulhadj nouveau commandant de la Gendarmerie nationale

C'est le chef d'État major de l'ANP, Saïd Chengriha, qui a procédé ce mardi 3 août à la cérémonie de l'installation du Général Yahia Ali-Oulhadj dans ses nouvelles fonctions à la tête de le Gendarmerie nationale. Ali-Oulhadj occupait depuis le 6 août 2020 le poste de Chef d’état-major du Commandement de la Gendarmerie nationale.

Pour rappel, Le général Noureddine Gouasmia a été nommé en août 2020 à la tête de ce commandement en remplacement du général-major Abderrahmane Arrar, admis à la retraite. Noureddine Gouasmia se retrouve limogé après seulement une année passée à la tête du commandement de la Gendarmerie nationale.