La compagnie française Transavia, déjà très active sur le marché algérien en dépit de la crise sanitaire qui plombe le transport aérien, annonce l'ouverture prochaine d'une nouvelle ligne reliant la France à l’Algérie. Une nouvelle ligne qui s'ajoute aux trois autres déjà opérationnelles entre la France et plusieurs villes algériennes. 

Poursuivant son offensive et confirmant sa fidélité à la clientèle algérienne, la compagnie aérienne low-cost française Transavia lancera, cet hiver, une nouvelle liaison entre Montpellier et Oran, sa quatrième vers la ville algérienne, selon le site spécialisé dans le transport aérien Air Journal.

Transavia lance une ligne Montpellier - Oran

« Du 1er novembre 2021 au 6 janvier 2022, sous réserve de levée des restrictions de vol liées à la pandémie de Covid-19, la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher proposera deux vols par semaine entre sa base à Montpellier-Méditerranée et l’aéroport d’Oran-Ahmed Ben Bella, opérés en Boeing 737-800 de 189 sièges », indique Air journal dans son édition de ce lundi 16 août.

Les départs sont programmés les lundis à 18:10 (arrivées à 19:55) et jeudis à 11:35 (arrivées à 13:20). Les vols retour quittant l’Algérie, les lundis à 20:55 (arrivées à 22:10) et jeudis à 9:10 (arrivée à 10:55) précise la même source. « Transavia sera en concurrence avec Air Algérie sur cette route, qui s’ajoutera à celle proposée à partir de début novembre également entre Montpellier et Alger », ajoute la même source.

À lire aussi :  Air Algérie bouscule la Royal Air Maroc en Afrique avec son nouveau programme de vols

Transavia ouvrira-t-elle des dessertes vers Constantine ?

Le site de Tranasvia indique également de prochaines rotations vers Constantine, mais les réservations ne sont pas encore ouvertes. « Ces trois routes avaient initialement été annoncées pour juillet 2020, avant donc la crise sanitaire; elles ont déjà été opérées en vols de rapatriement », précise-t-on.

« Début juillet, la compagnie low cost avait dévoilé son programme hiver 2021/2022 vers l’Algérie, avec 14 routes qui restent soumises à l’approbation des autorités pour pouvoir être opérées entre ses 4 bases (Paris-Orly, Montpellier, Nantes et Lyon) et les villes d’Alger, Oran, Sétif, Tlemcen, Constantine et Bejaïa. La réouverture des vols internationaux vers l’Algérie avait été annoncée pour le 1er juin, mais leur nombre reste extrêmement limité – malgré la mis en place de vols spéciaux », ajoute-t-on.