La compagnie aérienne Ryanair a pris la décision de refuser l’accès aux avions à tout passager se présentant avec une carte d’embarquement émise par le voyagiste en ligne Kiwi. Une décision motivée par le « non respect » par le voyagiste en question des « protocoles de sûreté et de sécurité de Ryanair » lors de l’enregistrement.

Un communiqué de Ryanair, relayé ce samedi 21 août par Air Journal, annonce que depuis le 18 août 2021 les passagers qui se présentent avec des billets émis par la plateforme Kiwi « se verront malheureusement refuser l’embarquement, car ils n’ont pas respecté les protocoles de sûreté et de sécurité de Ryanair lors de l’enregistrement ».

La compagnie Ryanair refuse l’accès à ses avions avec des cartes d'embarquement Kiwi

« Les clients qui souhaitent récupérer une carte d’embarquement officielle peuvent le faire en accédant à leur réservation via Ryanair.com ou sur l’application Ryanair ». Ryanair souligne qu’en vertu du règlement de l’UE 2015/1998, « il est obligatoire que les passagers effectuent directement le processus d’enregistrement Ryanair pour s’assurer que les passagers sont informés de tous les protocoles de sécurité et réglementaires requis lors du voyage. Kiwi.com contourne ces réglementations aériennes essentielles en émettant ses propres cartes d’embarquement qui ne sont pas valables sur les vols Ryanair ».

Ryanair accuse la voyagiste Kiwi de contourner la réglementation

« C’est une obligation en vertu de la réglementation de l’UE qu’une compagnie aérienne informe directement les passagers de toutes les politiques de sécurité et de sûreté concernant leur vol, Kiwi.com contourne cela en enregistrant les passagers et en remplaçant la carte d’embarquement Ryanair par une fausse carte d’embarquement émise par Kiwi.com », affirme à ce propos le directeur de marketing de Ryanair Dara Brady.

Ryanair  conseille donc aux clients ayant effectué une réservation via Kiwi.com de contacter la plateforme « pour obtenir la référence de réservation Ryanair et l’adresse e-mail nécessaires, afin de pouvoir effectuer l’enregistrement conformément à notre protocole de sûreté et de sécurité. L’enregistrement Ryanair ouvre 24 heures avant le départ pour tous les passagers et 60 jours avant le départ pour les passagers qui ont réservé un siège spécifique ».

Le voyagiste Kiwi.com réplique aux accusations de Ryanair

Pour sa part, le voyagiste Kiwi a répliqué à Ryanair via un communiqué diffusé dans la presse anglaise : « le site respecte toutes les exigences pour assurer la sécurité des voyages à nos clients, et ce depuis des années. En plus de fournir aux clients la carte d’embarquement Ryanair, nous l’avons également placée sur un fond de marque Kiwi.com – toutes les informations sont les mêmes, seules les couleurs sont différentes ».

Le communiqué de Kiwi ajoute que menacer de ne pas embarquer des clients « est mesquin et une pratique diabolique de Ryanair pour essayer d’étouffer le choix des clients ». Selon le voyagiste la vraie raison de cette action est que Kiwi.com « vend souvent des billets Ryanair moins chers que Ryanair, et ils n’aiment pas ça ».