Il y a comme un air de divorce entre la compagnie aérienne nationale Air Algérie et les agences de voyages et de tourisme qui s'occupent de la vente de billets d'avion. Selon une source interne à Air Algérie, qui s'est confiée au média en ligne Djalia-dz, rien ne va plus entre les deux parties depuis la réouverture partielle en juin des frontières algériennes.

Selon la même source, Air Algérie a tout simplement refusé de réserver un quota de billets aux agences de voyages, après l'augmentation récente du nombre de vols internationaux. Pour Air Algérie, il n'est plus question que les agences de voyages participent à la vente des billets, mais pourquoi ?

Air Algérie accuse les agences de manipulation et d'escroquerie. Et c'est la diaspora algérienne à l'étranger, notamment en France, qui en a été victime, et ce depuis le 1er juin 2021, jour de la réouverture partielle des frontières algériennes.

La même source précise que les agences de voyages ont profité de la situation pour vendre les billets à des prix exorbitants. Plus grave encore, l'accusation porte également sur la cession des billets au marché noir. Et c'est pour cette raison que la compagnie nationale a décidé de ne pas faire participer les agences de voyages dans les nouveaux vols attribués suite à l'augmentation du nombre de vols, en vigueur depuis samedi 28 août.

À lire aussi :  Algeria Airlines : Ce qu'il faut savoir du changement de nom d'Air Algérie

Il est également ajouté que les membres de la diaspora algérienne ont été victimes d'escroquerie de la part d'individus non identifiés. Ces derniers se présentaient comme des propriétaires d'agences de voyages et proposaient des billets d'avion fictifs à des prix élevés. Cela a poussé Air Algérie à limiter la vente des billets à ses propres agences et sa plateforme numérique.