Parti clandestinement en Europe, un footballeur algérien s'est engagé avec un club en France. Il s'agit de l'ancien joueur de l'USM El Harrach (ligue 2), Ramzi Boussiala qui rejoint le FC Lyon, un club qui évolue dans le championnat de la régionale 1 en France. C'est ce qu'ont rapporté plusieurs sources médiatiques dimanche 19 septembre passé.

Le milieu de terrain de l'USM El Harrach (club évoluant en ligue 2 professionnelle) Ramzi Boussiala est parti harraga en mi-août. Né le 19 avril 1997, le joueur a été marginalisé au sein de son club durant la saison écoulée d'où sa décision de quitter le pays de cette manière, ont indiqué alors plusieurs médias algériens.

Le moins que l'on puisse dire c'est que le joueur n'a pas mis beaucoup de temps pour donner signe de vie en Europe, en trouvant un point de chute dans le vieux continent. Ramzi Boussiala s'est engagé, en effet, avec un club français évoluant en division inférieure. Pour ceux qui le connaissent, il n’y a rien de surprenant au fait que l'ancien harrachi n'a pas chômé et a trouvé un club en ce laps de temps très court.

Le FC Lyon pour se relancer

Ils affirment que l'ancien milieu de terrain des banlieusards d'Alger est pétri de qualités qui lui permettent d'évoluer dans n'importe quel club. Il est certain, en tous cas, que le FC Lyon qui l'a recruté est vite tombé sous son charme. Ce n'est certainement pas pour rien qu'il l'a engagé.

À lire aussi :  Belmadi, Mahrez, Slimani... : Quand l'arrogance devient la norme

Notons pour rappel que Ramzi Boussiala n'est pas le seul joueur algérien à avoir émigré clandestinement en Europe. Le mois de novembre 2020, deux joueurs de football qui évoluaient cependant dans des divisions inférieures sont partis en Europe via une traversée maritime clandestine. Il s'agit de Chabati Rachid, ex-joueur de l'Entente de M'Sila qui a également évolué au sein de l'équipe espoir du Mouloudia d'Alger et de Tahar Aghouiles qui a signé au Chabab de Boumerdès avant qu'il ne résilie son contrat.