La coulée de lave d'un volcan entré en éruption dimanche dernier sur l'île de La Palma, dans l'archipel espagnol des Canaries, continue à émettre une grande quantité de dioxyde de soufre dans l'atmosphère, a rapporté mercredi  22 septembre le système européen Copernicus. D'après la même source, ce nuage devrait même couvrir ce vendredi  24 septembre toute la Méditerranée occidentale et une bonne partie du Maghreb.

Des colonnes de fumées noires de plusieurs centaines de mètres de haut continuent à s'élever de ce volcan, le Cumbre Vieja, entré en irruption le 19 septembre dernier sur l'île de La Palma, dans l'archipel espagnol des Canaries.

Le gouvernement local, qui a conseillé aux habitants de l'île de se couvrir le nez et la bouche lorsqu'ils sortent, a décrété un « rayon d'exclusion de deux milles marins » autour de l'endroit où la lave pourrait entrer en contact avec l'océan, selon l'AFP.

Cumbre Vieja, un volcan en éruption depuis le 19 septembre aux Îles Canaries

Selon l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan), l'éruption du Cumbre Vieja pourrait durer « entre 24 et 84 jours », avec à la clé d'importantes émanations de gaz et de fumées.

D'après l'Institut, entre 6000 et 11 500 tonnes de dioxyde de soufre sont ainsi recrachées quotidiennement dans l'atmosphère. Le nuage, qui a déjà atteint les côtes marocaines et la péninsule ibérique, devrait ensuite remonter vers les îles Baléares et le sud de la France, selon les projections du programme Copernicus.

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

Les nuages du volcan atteindront ce vendredi les pays du Maghreb

D'après la même source, ce nuage de dioxyde de soufre devrait même couvrir vendredi  24 septembre toute la Méditerranée occidentale et une bonne partie du Maghreb. D’ailleurs, une photo partagée ce jeudi 23 septembre sur le compte Twitter de Copernicus montre la présence de dioxyde de soufre dans le ciel marocain.

À partir de ce vendredi 24 septembre, il est prévu qu’un taux très élevé de dioxyde de soufre sera enregistré sur la côte atlantique marocaine, la côte méditerranéenne espagnole, le sud de la Sardaigne, le nord de la Sicile, l’est de la France,  la côte tunisienne, le nord de l’Algérie et la côte libyenne, selon la même source.

Quel impact ont ces nuages volcaniques sur la santé ?

Le scientifique Mark Parrington du centre de recherche Copernicus, estime que le nuage de souffre (SO2) émis par le volcan Cumbre Vieja en éruption aux Îles Canaries ne présente, dans l'immédiat, aucun danger pour la santé humaine.

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

« Les concentrations dans l'air ne sont pas suffisamment importantes pour impacter la qualité de l'air et donc la santé », affirme-t-il. « La majeure partie du SO2 émis se trouve beaucoup plus haut dans l'atmosphère, en particulier lorsqu'on s'éloigne de la source », ajoute le spécialiste cité ce jeudi 23 septembre par Midi Libre.