Entrant dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, un dispositif national de traitement d'informations sur les passagers a été créé en Algérie, et ce en vertu d'un décret présidentiel publié dans le dernier Journal officiel. Il s'agit en somme d'une unité de contrôle des passagers.

Composée des « détachés des services habilités du ministère de la Défense nationale, de la direction générale des Douanes et de la direction générale de la sûreté nationale », ladite unité aura en effet pour mission « la collecte, du traitement et de la conservation des données de réservation, d’enregistrement et d’embarquement des passagers, notamment les données API-PNR, transmises par les transporteurs et les opérateurs de voyages », indique le décret présidentiel.

Il est à noter que les données API (Advanced Passenger Information ou renseignements préalables sur les voyageurs), sont des informations liées à l'enregistrement des passagers et contenues dans le passeport ou dans un autre document de voyage et des informations générales concernant le vol.

Concernant les données PNR (Passenger Name Record ou dossier passager), celles-ci sont relatives aux informations liées à la réservation et contenues dans les dossiers créés par les transporteurs et les opérateurs de voyages, les compagnies aériennes ou leurs agents agréés, pour chaque vol.

À lire aussi :  Vol Lyon-Alger avec Air Algérie : Un avion presque vide, mais des billets toujours aussi chers

Une unité pour lutter contre le terrorisme et la criminalité

La même source ajoute que les « transporteurs et opérateurs de voyages sont tenus de transmettre à l’unité, par voie électronique, lors de la réservation, de l’enregistrement et au moment de l’embarquement des passagers, à destination, en transit ou quittant le territoire national, les informations et les données des passagers ainsi que les données des membres de l’équipage et les détails sur leurs moyens de transport. »

Cette unité, explique encore le décret présidentiel, est un « outil intersectoriel d’appui en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée sous toutes ses formes ».