Les premiers mots du nouvel entraîneur de la JS Kabylie, Ammar Souayah

Ammar Souayah

Le nouvel entraineur de la JS Kabylie, le Tunisien Ammar Souayah, a débarqué jeudi 4 novembre à Alger. Il a été accueilli à son arrivée à l'aéroport d'Alger-Houari Boumédiène par des dirigeants kabyles qui l'ont accompagné ensuite vers la ville de Tizi-Ouzou où il élira domicile. Le technicien tunisien devrait commencer sa mission à la tête de la barre technique de la JSK cette semaine.

 

Au préalable, l'entraineur tunisien devrait d'abord parapher son contrat avec sa nouvelle équipe. C'est ce qu'il a d'ailleurs déclaré à la presse à son arrivée à l'aéroport d'Alger. « J'ai négocié avec la direction de la JSK, mais pour le moment je n'ai pas signé de contrat », a-t-il annoncé. « Le président de la JSK m'a appelé et on s'est mis d'accord sur tous les points », a-t-il ajouté.

Ammar Souayah n'a pas caché en outre son enthousiasme d'entrainer le club kabyle. « C'est une très bonne chose d'être entraineur de la JSK », a-t-il encore dit, selon le journal arabophone Ennahar qui a rapporté ces déclarations. Le technicien tunisien a par ailleurs évoqué l'arrivée en masse des joueurs algériens dans le championnat de son pays. Pour lui cela relève d'une stratégie pour développer le football tunisien.

Pour rappel, l'annonce de l'arrivée d'Ammar Souayah à la JS Kabylie a été faite mardi 2 novembre dernier. Peu connu peut-être par le public algérien, le Tunisien a une longue et grande carrière dans le domaine d'entraineur. Il a dirigé, en effet, plusieurs clubs tant en Tunisie qu'à l'étranger. En Tunisie, il a été notamment coach de l'Étoile du Sahel ( 2001-2005). Il a également été à la barre technique de l'Espérance de Tunis en 2017. À l'étranger, Ammar Souayah a exercé son métier d'entraineur surtout en Arabie saoudite avec notamment le club Al-Shabab Riyad. C'est la première fois qu'il entreprend une expérience en Algérie.

Retour en haut
Share via
Copy link