Cinq navires de transport de marchandises appartenant à la Compagnie nationale algérienne de navigation (CNAN) sont bloqués au niveau des ports de quatre pays européens, à savoir la France, l'Italie, l'Espagne et la Belgique. C'est ce qu'a rapporté le journal français Le Figaro hier vendredi 5 novembre.

Il y a quelques jours, la presse a fait état d'un cargo de le Compagnie nationale algérienne de navigation retenu à Brest en France pour une histoire de non-paiement des salaires des membres de l’équipage. Finalement, le cargo Saoura n'est pas le seul à connaître cette mésaventure, puisque 4 autres navires algériens sont dans la même situation.

Le porte-conteneurs Tamanrasset est lui aussi bloqué au niveau du port de Marseille, en France, a rapporté le journal français Le Figaro, hier 5 novembre 2021. La même source indique que 3 autres navires sont bloqués dans des ports en Italie, en Espagne et en Belgique. Le porte-conteneurs Timgad est retenu depuis le 6 septembre dans le port belge de Ghent. Les 5 navires appartenant à la Compagnie algérienne de navigation sont interdits de prendre la mer pour les mêmes raisons, souligne la même source. Ils attendent tous une mise en conformité.

Notons pour rappel que « le Cargo Saoura battant pavillon algérien est bloqué depuis vendredi dans le port de Brest par le Centre de Sécurité des Navires ». « Nous les saluons pour cette détention si justifiée - un "pseudo-armateur", un de plus qui exploite des Marins et fait naviguer un navire en bafouant les règles sociales et de Sécurité ! » avait écrit l'association Mor Glaz dans un communiqué publié sur son site. Selon cette association, « l'armateur ne paie pas les marins qui sont embarqués à bord de ce navire depuis 3 voire 6 mois pour certains ». Selon l’association, les marins à bord du cargo algérien « se plaignent de leurs conditions de vie », ainsi que du fait de « ne pas pouvoir subvenir [aux besoins de] leurs familles depuis des mois ».