Ces dernières années, l’industrie automobile est devenue le premier pourvoyeur de devises pour le Maroc grâce aux exportations de voitures, qui rapportent depuis 2018 la moyenne de 6 milliards de dollars par année. Mieux encore, durant les neuf premiers mois de l’année en cours, les exportations de voitures ont atteint 5,8 milliards d’euros et un peu plus de 244'000 unités.

Autrefois concentrées sur les phosphates (75 % des réserves mondiales), les produits agricoles et le textile, le secteur de l’automobile est devenu ces trois dernières années pour le Maroc le premier pourvoyeur de devises (6,5 milliards d’euros de recettes), selon les chiffres des organismes marocains en charge de l’économie.

D’ailleurs, depuis 2018, grâce à son important tissu industriel dans le secteur automobile, le Maroc est devenu le premier hub industriel et portuaire d’Afrique, il a intégré le top 5 des exportateurs de voitures vers l’Union européenne (283 614 véhicules, 7,8 % des importations de l’UE), derrière la Turquie, le Japon, la Corée du Sud et la Chine.

244'156 voitures exportées par le Maroc en 9 mois pour 5,8 milliards d’euros

L’industrie automobile marocaine a poursuivi cette année encore sa tendance à la hausse. En fin septembre dernier, les exportations ont atteint 5,8 milliards d’euro avec un peu plus de 244'000 voitures, selon les chiffres publiés le 2 novembre 2021 par l’Office marocain des changes, soit une hausse de 16,14 % par rapport à la même période en 2020.

À lire aussi :  Espagne : Le tourisme et l'industrie de la céramique lourdement impactés par la perte du marché algérien

Selon la même source, cette évolution des exportations du secteur automobile s’explique par « la hausse des ventes du segment de la construction (+22,4 %), du câblage (+7,7 %) et de l’intérieur véhicule (+7,1 %) ». En parallèle, « le nombre de voitures de tourisme exportées a affiché une hausse de 16,6 % à 244'156 voitures à fin septembre 2021 », indique l’Office marocain.

Le Maroc dispose de 250 entreprises activant dans le secteur automobile, générant 220'000 emplois directs, avec un taux d’intégration locale de 60 % et une capacité de production annuelle estimée à 1 million de véhicules. Les deux usines phares sont Renault et Peugeot-PSA implantées respectivement à Tanger et à Kenitra. Selon le magazine américain « Automotive Industries », le Maroc est le premier fabricant automobile en Afrique, dépassant l’Afrique du Sud et l’Égypte.