L'équipe d'Algérie accueillera, ce mardi 16 novembre, son homologue du Burkina Faso au stade Mustapha-Tchaker de Blida pour le compte de la 6e et dernière journée du groupe A des éliminatoires, zone Afrique. Un rendez-vous décisif lors duquel Riyad Mahrez et ses camarades auront la chance de jouer en présence de leurs supporters. Les 14 000 billets proposés pour assister au match ont vite été vendus. Mais voilà qu'un grand nombre réapparaît sur le marché noir.

En effet, la CAF a donné son accord pour la présence de 14 000 fans des Verts à l’occasion de cette confrontation importante en vue de la qualification au dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2022, au Qatar. Mis en vente dans la matinée du 12 novembre au niveau des guichets du stade de Blida, les 14 000 billets ont été écoulés en l’espace de quelques heures.

Des billets pour le match Algérie-Burkina Faso proposés sur le marché noir

L'engouement des supporters pour assister au prochain match a été énorme. Venus des quatre coins du pays, des milliers de fans sont revenus chez eux bredouilles faute d’avoir eu la chance de se procurer le fameux sésame. Une situation mise à profit par les adeptes de la surenchère et du gain facile qui n’ont pas hésité à proposer des billets à la vente, notamment sur les réseaux sociaux et à un prix excessif.

À lire aussi :  L'arrivée d'Islam Slimani au Stade Brestois 29 serait imminent

En effet plusieurs comptes sur les réseaux sociaux proposent depuis la soirée du vendredi des billets du match Algérie-Burkina Faso à des prix qui dépassent parfois 10 000 dinars, soit plus de 30 fois son prix d’achat, qui est de 300 dinars. De nombreux supporters, notamment parmi ceux qui n’ont pas eu la chance d’acheter un billet, ont mordu à l’hameçon au grand bonheur des « vendeurs » qui en ont profité pour faire monter encore plus les enchères.

Enquête sur la vente des billets Algérie-Burkina Faso

Cette affaire, qui a suscité l’indignation de nombreux autres supporters, a poussé les pouvoirs publics à agir à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports. En effet, dans un communiqué publié ce dimanche 14 novembre sur sa page Facebook, le ministère de la Jeunesse et des Sports a indiqué avoir « déposé une plainte auprès des autorités compétentes » afin d'« enquêter sur la revente de billets » pour le match de l'Algérie contre le Burkina Faso.

« Après l'achèvement du processus de vente des billets (14 000 billets) le samedi 14 novembre 2021 au stade Mustafa-Tchaker de Blida […] et malgré les mesures strictes prises lors du processus de vente, notamment la présentation d'un passeport sanitaire ou certificat de vaccination et d'une carte d'identité nationale, et ne permettant pas l'acquisition de plus de 5 billets […] avec obligation de présenter [les mêmes pièces] pour les personnes absentes, il a été découvert au cours des dernières 48 heures qu'il y a des partis qui revendent de faux ou de vrais billets dans diverses parties du pays et sur des pages de réseaux sociaux et des sites web », lit-on dans le communiqué du MJS.

À lire aussi :  La CAF dénonce « les propos inacceptables » du président de Naples sur la CAN

« Sur cette base, le ministère de la Jeunesse et des Sports annonce que, ce matin, une plainte a été déposée auprès des autorités officielles compétentes afin de mener les investigations nécessaires pour révéler les parties qui seraient derrière ces actes criminels », conclut le communiqué du ministère.