Le marché noir des devises flambe en cette fin d’année face au dinar. Les devises étrangères montent en flèche sur fond d’une crise politique, économique et financière aiguë.

En effet, les taux de change des devises étrangères, notamment le dollar ont atteint un niveau jamais égalé. L'euro s’échange au marché noir, ce mardi 16 novembre 2021, à 220,00 dinars à l'achat et  218,00 dinars à la vente. Quant au dollar il a battu de nouveaux records. Il est échangé à 196,00 dinars à l'achat et 192,00 dinars à la vente sur le marché parallèle.

Taux de change au marché noir : pourquoi cette hausse du dollar et du dinar ?

Cette nouvelle hausse du cours des devises sur un marché non régulé peut tout de même être expliquée par plusieurs facteurs. Il s'agit notamment, pour le dollar (USD), de la flambée de ce dernier sur les marchés mondiaux. Celle-ci a eu un impact direct sur le marché noir. Il faut dire aussi que la dépréciation du dinar a contribué à sa chute sur le marché noir. On souligne que les lois de l'offre et de la demande ne sont pas en faveur de la monnaie nationale. Depuis la réouverture des frontières, les Algériens,  notamment les opérateurs économiques, reprennent leurs activités en sachant que les importateurs algériens achètent au noir les devises pour pouvoir payer en cash leurs achats de produits, notamment en provenance de Chine et de Turquie, boostant ainsi considérablement ce marché.

Par ailleurs, dans un contexte économique difficile pour l’Algérie, marqué par des dépréciations successives du dinar sur le marché officiel, les Algériens préfèrent acheter des devises étrangères pour l'épargne. Ce choix met encore plus de pression sur le marché. La demande augmente inexorablement face à une offre qui n'arrive pas à suivre. D'où cette nouvelle flambée qui risque de continuer dans les semaines à suivre étant donné que de nombreux Algériens achètent des devises pour les fêtes de fin d'année qu'ils passent notamment en France.