Le dernier survivant du massacre du monastĂšre trappiste algĂ©rien de Tibhirine en 1996 a tirĂ© sa rĂ©vĂ©rence. Le PĂšre Jean-Pierre Schumacher est dĂ©cĂ©dĂ© le dimanche 21 novembre dans un monastĂšre au centre du Maroc. L'information a Ă©tĂ© rapportĂ©e par le journal Le Monde, citant un responsable de l'Église chrĂ©tienne du Maroc.

Ainsi, 25 ans aprĂšs le massacre du monastĂšre trappiste algĂ©rien de Tibhirine, le dernier survivant est dĂ©cĂ©dĂ©. « Il est dĂ©cĂ©dĂ© ce matin dans la sĂ©rĂ©nitĂ© au monastĂšre Notre-Dame de l’Atlas, Ă  Midelt. C’est un homme simple et fraternel qui savait que sa mission Ă©tait de tĂ©moigner de ce qu’il a vĂ©cu Ă  Tibhirine », a dĂ©clarĂ© Ă  l’AFP le pĂšre Daniel Nourissat, vicaire de la CathĂ©drale Saint-Pierre de Rabat.

Le dĂ©cĂšs de Jean-Pierre Schumacher, ĂągĂ© de  97 ans, rappelle la tragĂ©die qu'a traversĂ© l’AlgĂ©rie pendant ce qui est communĂ©ment appelĂ© la DĂ©cennie noir. Il est le dernier survivant de la tuerie perpĂ©trĂ©e contre 7 moines trappistes du monastĂšre de Tibhirine, enlevĂ©s et assassinĂ©s en 1996.

4 ans aprĂšs le drame, Jean-Pierre Schumacher s’est installĂ© au Maroc. Il est devenu le prieur d’une petite communautĂ© de moines trappistes de l’Ordre cistercien dans l’Atlas marocain. Le pĂšre Jean-Pierre Schumacher rejoint ainsi l'autre rescapĂ© du drame ; le pĂšre AmĂ©dĂ©e Noto, dĂ©cĂ©dĂ© en 2008.

Il faut rappeler qu'a la fin du mois d'avril 1996, 7 moines français du monastĂšre de Tibhirine, prĂšs de Medea (AlgĂ©rie), ont Ă©tĂ© enlevĂ©s par un groupe d’hommes armĂ©s. Quelques jours aprĂšs cet enlĂšvement, un communiquĂ© du GIA (Groupe islamiste armĂ©) signĂ© par l’Émir Abou Aderrahman Amine, alias Djamel Zitouni, revendique l’enlĂšvement des moines et propose Ă  la France un Ă©change de prisonniers. Les 7 moines sont retrouvĂ©s morts le 21 mai 1996, aprĂšs prĂšs de deux mois de sĂ©questration. On ne retrouvera que leurs tĂȘtes. Le mĂȘme jour, un deuxiĂšme communiquĂ© du GIA, signĂ© de nouveau par Djamel Zitouni, annonçait l’assassinat des 7 moines.