Disparu des radars depuis plusieurs mois, en raison de la situation sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19, le chanteur algérien Cheb Khaled revient à nouveau au-devant de la scène, en annonçant la programmation à la fin de l’année en cours d’un concert musical en Arabie saoudite.

Le chanteur algérien Cheb Khaled, qui partage sa vie ces dernières années entre la France et le Maroc, a annoncé récemment qu’il se produira le 17 décembre prochain en Arabie saoudite, à l’occasion d’un concert événement. C’est le premier concert en solo pour Cheb Khaled en Arabie saoudite, lui qui a déjà chanté par deux fois dans ce pays. Le concert du chanteur algérien est prévu à la salle Maraya, un gigantesque cube en miroir situé dans la ville Al-Ula, en plein désert.

Cheb Khaled s’est rendu récemment en Arabie Saoudite pour participer au Festival de la chanson de Riyad, tenu le 12 novembre dans la capitale saoudienne, en compagnie de la chanteuse libanaise Elissa. Le chanteur de raï n’a pas caché son bonheur de se produire à nouveau devant le public saoudien, à l’occasion de son concert prévu dans la ville historique Al-Ula. Les organisateurs ont annoncé, le mardi 23 novembre sur Twitter, le début de l'opération de la vente des billets pour ce concert événement.

Cheb Khaled en concert le 17 décembre à Al-Ula en Arabie Saoudite

« L'Arabie saoudite est un pays qui m'est cher depuis mon premier concert dans le royaume en 2017. Je suis ravi de chanter dans la salle de concert Maraya, dans la cité d'Al-Ula carrefour des civilisations anciennes. J'ai toujours voulu visiter Al-Ula et j'espère découvrir ses sites monumentaux durant mon séjour », a déclaré Khaled, cité par les médias de l’Arabie Saoudite. « Je prépare aux fans pas mal de surprises pour faire de ce concert une soirée inoubliable », ajoute-t-il.

À lire aussi :  Air Algérie secouée par plusieurs affaires de corruption

Pour rappel, Cheb Khaled s’est produit en novembre 2017 pour la première fois en Arabie Saoudite lorsqu’il avait partagé la scène avec le rappeur américain Nelly dans la ville saoudienne de Djeddah. Un concert qui avait attiré des dizaines de milliers de fans et qui avait bénéficié d’une large couverture médiatique dans le Royaume saoudien.

Pour son nouveau concert en Arabie Saoudite, l’auteur de « Aïcha » va certainement attirer encore des milliers d’autres fans, y compris ceux des autres pays du Golfe. Surtout que l’Arabie Saoudite a décidé récemment de rouvrir complètement ses frontières aux touristes étrangers, après plusieurs mois de fermetures en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. C’est pour dire que le retour de Cheb Khaled devra constituer l’un des événements artistiques en cette fin d’année dans la péninsule arabique.