L'Union européenne ne transige pas avec la sécurité en matière de transport aérien. La Commission européenne publie régulièrement deux listes de sécurité aérienne de l'UE. La première liste comprend toutes les compagnies aériennes du monde entier interdites d'opérer en Europe. La deuxième ​​comprend les compagnies aériennes qui ne sont pas autorisées à opérer sous certaines conditions en Europe.

Dans la dernière mise à jour, rendue public ce lundi 6 décembre, la Commission européenne a dévoilé la nouvelle liste noire des compagnies aériennes interdites d'exploitation dans l’espace aérien de l’Union européenne (UE). Une liste qui contient  97 compagnies aériennes de différents pays du monde. Un nombre en deçà de celui de la précédente liste, datant de juillet et comptant 103 compagnies aériennes.

Dans son rapport cité par l'AFP, la Commission européenne explique que ces 97 compagnies interdites de survoler le ciel de l'UE « ne répondent pas aux normes de sécurité internationales. Assurer le plus haut niveau de sécurité aérienne pour les Européens et tous les autres passagers voyageant à destination et au sein de l’Union européenne est au cœur même de la politique de sécurité aérienne de la Commission ».

97 compagnies aériennes sur la liste noire de l'Union européenne

C'est ainsi que 15 pays voient l'ensemble de leurs compagnies aériennes, soit 90 au total, interdites de survoler l’espace aérien de l’UE. Les pays concernés sont : l'Afghanistan, Angola, Arménie, Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Kirghizistan, Libéria, Libye, Népal, São Tomé et Príncipe, Sierra Leone et Soudan.

À lire aussi :  Remboursement des billets d'avion : des clients d'Air Algérie attendent toujours

Les 90 compagnies apparentant à ces 15 pays sont placées sur la liste noire de l'UE « en raison d’une surveillance inadéquate de la sécurité par les autorités de l’aviation de ces États ». Les 7 autres compagnies placées sur la liste noire de l’UE sont : Avior Airlines (Venezuela), Blue Wing Airlines (Suriname), Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Irak), Med-View Airlines (Nigeria), Skol Airline LLC (Russie) et Air Zimbabwe (Zimbabwe). La Commission européenne reproche à ces compagnies « de graves manquements à la sécurité ».