Les Algériens font parti du top 5 des acquéreurs d'immobilier en Île-De-France, selon un focus immobilier des notaires du Grand Paris. En effet, les Algériens arrivent à la 3e place de ce classement et sont devancés par les Portugais et les Chinois.

Ainsi, selon les notaires, en 2021, les Algériens représentent 7,8% des acquéreurs de l'immobilier en Région parisienne. Ils arrivent à la 3e place derrière les Portugais, qui représentent 15,3 % des acheteurs étrangers, et les Chinois, avec 10,1 % de part de ce marché.

Les Roumains, avec 7 %, arrivent à la 4e place, suivis des Italiens, à la 5e place avec 6,5 %. Ces chiffres confirment l’intérêt de ces cinq nationalités pour le secteur immobilier à Paris et en région Île-de-France.

Changements dans le classement des acquéreurs immobiliers en Île-de-France

Les données des notaires parisiens révèlent plusieurs changement dans l'attitude de ces acquéreurs.  En effet, durant les 20 dernières années, la part des acquéreurs portugais en Île-de-France n'a cessé de diminuer. Ils représentaient 26 % des acquéreurs étrangers en 2002, contre seulement 15,3 % en 2021.

Les parts des acquéreurs roumains a progressé, passant de 0,3 % en 2002 à 7 % en 2021. Quant aux parts des acquéreurs algériens d'immobilier en Île-de-France, elles se hissent en 3e position du Top 5 des acheteurs étrangers dans la région. Les Chinois également ont évolué dans ce classement pour atteindre la 2e place.

Différence de classement entre Paris, la Petite couronne et la Grande couronne

Il faut dire que selon le même rapport, la part des acquisitions des étrangers résidents s'élève à 4,3 % en 2019 et celle des non-résidents est de 1,5 %. Les notaires notent également une différence dans le classement entre Paris, la Petite couronne et la Grande couronne.

Les acquéreurs chinois représentent 2,7 % des ventes à des étrangers dans l'ancien à Paris, une proportion qui a eu tendance à progresser en 20 ans (1,2 % en 2002). D'autres nationalités sont aussi présentes à Paris, comme les Italiens qui représentent 3 % des ventes, les Américains (1,5 %), les Allemands (1,2 %) ou encore les Belges (0,9 %).

Par contre en Petite couronne, les Chinois sont les acquéreurs les plus représentés avec 5,4 %, contre 4 % de Portugais, 3,4 % d'Algériens, 2,5 % de Roumains et 2,4 % de Tunisiens.

En ce qui concerne la Grande couronne, le classement change une nouvelle fois, puisque les Portugais arrivent en tête avec 10,9 %, suivis par les Roumains (4,4 %), les Algériens (4,2 %), les Marocains et les Tunisiens (ex æquo avec 3,4 %).