Alors que l'équipe nationale algérienne de football brille de mille feux, le championnat national beigne dans l'amateurisme, le bricolage et la médiocrité. Ce championnat s'est encore distingué par un scandale que nous pouvons également qualifier d'insolite. En effet, lors du match comptant pour  la 11e journée de Ligue 1, entre le NAHD et le Paradou Athletic club, 2 buts ont été inscrits alors que l'équipe du NAHD a arrêté de jouer, s'attendant à ce que son adversaire lui rende le ballon par fair-play.

Ce derby, qui s'est joué au Stade 20-août-1955, a connu des événements pour le moins insolites, qui révèlent un manque de maturité et également de sportivité de la part de l'équipe du PAC. En effet, les deux équipes jouaient les dernières minutes du match lorsqu’un joueur du Nasr Athletic Hussein Dey (NAHD) s'est blessé.

Un de ses coéquipiers, qui avait le ballon, le dégage en touche pour permettre à son coéquipier de se faire soigner. La remise en jeu a été effectuée par le PAC et les joueurs du NAHD s’attendaient à voir les Pacistes leur rendre le cuir, mais au grand étonnement de tout le monde, l'équipe joue le ballon, permettant à un joueur de s’infiltrer dans la surface et de marquer devant des joueurs nahdistes inertes.

À lire aussi :  L'entraîneur du Maroc, Vahid Halilhodžić, démis de ses fonctions

Cet incident, qui a enflammé les joueurs mécontents du geste anti-sportifs, a produit plusieurs minutes d’échauffourées entre les joueurs du Nasr et le staff du PAC. Le jeu avait repris lorsqu'il semblait y avoir un accord entre les joueurs des deux équipes pour que le NAHD égalise sur la remise en jeu. Regroupés à dix au centre du terrain, les Nahdistes lanceront la balle à destination du gardien du PAC et au moment où tout le monde s’attendait à voir ce dernier laisser le cuir passer vers ses filets, il s’emparera du ballon, pour le transmettre à un de ses coéquipiers, qui s’en va seul servir un autre joueur pour marquer un 2e but.

Ce but marqué encore une fois alors l'équipe adverse était inerte a de nouveau enflammé les joueurs, qui se sont accrochés. Ce match de Ligue 1 s'est achevé sur ce score de 0-2. Les joueurs et dirigeants du NAHD ont accusé l’entraîneur du PAC d'avoir ordonné à ses joueurs de continuer de jouer même s'ils voulaient laisser le NAHD égaliser.