La capitale française a failli vivre une catastrophe, vendredi 21 janvier, quand l'un des moteurs d'un avion d'Air France a explosé en plein vol. Les quelque cinquante passagers qui devaient se rendre à Perpignan, dans le sud de la France, ont eu la peur de leur vie après avoir vu les flammes s'élever dans le ciel, depuis leur appareil.

En effet, le vol AF7470 au départ de l'aéroport Paris-Orly a évité le désastre de justesse. Selon le journal régional L'Indépendant, le moteur droit de l'appareil un Airbus A318 a pris feu en plein vol, environ dix minutes après son décollage, en partance vers l'aéroport Perpignan Llabanère.

Les passagers ont vécu les pires 30 minutes de leurs vies, mais selon les responsables de la compagnie française, l'incident est rarissime et les équipages qui s'entraînent à le juguler deux fois par an sur simulateur. D'ailleurs, l'avion a fait demi-tour en urgence et a réussi à atterrir sans difficulté sur le tarmac de l'aéroport parisien. Les pompiers étaient sur place à l'atterrissage et les passagers apeurés ont été pris en charge dans un hôtel de la capitale pour repartir le lendemain.

« J'ai eu l'impression de vivre 36 minutes dans un cercueil volant »

« On a vu des flammes de 1,50 mètre s'élever dans le ciel et on a eu la peur de notre vie. On s'est vu se crasher et mourir », a témoigné un passager soulagé de survivre à un accident d'une telle ampleur. Pour un autre passager « miraculé », les mots sont plus forts. Il a dit : « j'ai eu l'impression de vivre 36 minutes dans un cercueil volant ». « Je venais voir ma fille à Perpignan, j'ai eu une frousse monstre », précise encore une passagère qui a regagné Perpignan le lendemain de l'accident.

À lire aussi :  DV lottery 2024 : Date d'inscription et conditions d'accès

De son côté, Air France n'hésite pas à communiquer sur l'incident. « Nous confirmons que l'équipage du vol AF7470 du 21 janvier 2022 assurant la liaison Paris Orly-Perpignan a décidé de retourner à Orly suite à un problème technique, un pompage moteur. L'avion s'est posé en toute sécurité à 21 h 15 heure locale et les passagers ont été pris en charge par le personnel Air France. Le vol de nuit suivant a été annulé en raison du couvre-feu aéroportuaire en vigueur à Perpignan. Les voyageurs ont été réacheminés dès ce samedi matin », a en effet affirmé un porte-parole de la compagnie aérienne au média de Perpignan et sa région.